Lutte contre l’homophobie dans les stades : l’heure est à l’apaisement

Couturié, Martin
Sport24
Noël Le Graët et Roxana Maracineanu lors du match France-Andorre mardi soir au Stade de France / Panoramic
Noël Le Graët et Roxana Maracineanu lors du match France-Andorre mardi soir au Stade de France / Panoramic

Alors que la lutte contre l'homophobie divise actuellement le football français, Roxana Maracineanu et Noël Le Graët ont cherché à calmer le jeu dans un communiqué commun. La Ligue a, elle, réuni des associations anti-discrimination et des représentants de supporters.

L’heure est l’apaisement et aux échanges dans le dossier brûlant des interruptions de matchs liées à des banderoles et chants dits homophobes ou injurieux dans les stades de football. Après les prises de bec mardi entre Roxana Maracineanu et Noël Le Graët, puis leur rencontre discrète en marge du match France-Andorre (3-0) , la ministre des sports et le patron de la fédération française de football ont dévoilé ce mercredi un communiqué commun affirmant qu’ils «partagent le principe d’une action qui doit être aussi résolue qu’adaptée et pragmatique en cas d’injures ou de propos discriminatoires et font confiance au discernement des arbitres et des commissions de discipline».

Renvoyés dos à dos la veille par Emmanuel Macron qui a réclamé du «pragmatisme», du «bon sens» et demandé que cessent les « fausses polémiques», ils n’avaient d’autres solutions que de calmer le jeu. «Roxana Maracineanu et Noël Le Graët invitent les associations de supporters et les clubs à s’unir pour construire ensemble une démarche pédagogique impliquant tous les acteurs, et lutter solidairement contre toutes les formes de discrimination en faveur du respect et du vivre ensemble.»

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

>>LIRE AUSSI : Deschamps : «Le Graët a toujours lutté contre toutes les discriminations»

Du (...) Lire la suite sur sport24.com

Popovich : «La meilleure équipe de France que j'ai vue»

Coman et Ikoné, nouveaux « casse-tête » de Deschamps

Euro 2019 : pour le volley français, il est temps de sortir de l’ombre

Le point NFL : les Patriots déjà au centre de toutes les attentions

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi