Lutte libre - Lionel Lacaze nouveau président de la Fédération française de lutte

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Lionel Lacaze a été élu président de la Fédération française de lutte samedi, battant le président sortant Alain Bertholom. Lionel Lacaze (65 ans) a été élu samedi président de la Fédération française de lutte et disciplines assimilées lors de l'assemble générale élective en visioconférence. Sa liste a battu celle du président sortant, Alain Bertholom. Chargé de mission à l'INSEP pour la formation des cadres supérieurs depuis 2011, Lacaze, licencié au club de Cenon (Gironde), a été quinze fois champion de France en lutte et sambo et, surtout, a disputé deux fois les Jeux Olympiques, en 1976 à Montréal en gréco-romaine et quatre ans plus tard à Moscou en lutte libre et en gréco-romaine. De 1992 à 2009, il était directeur technique national au sein des fédérations de football américain et de Sports pour Tous. « Aborder au mieux les Jeux Olympiques de Paris 2024 » Lors de l'annonce de sa candidature, Lacaze, qui avait affirmé ne viser qu'un mandat de quatre ans, avait confié, le 8 juillet 2020 dans les colonnes de Ouest-France : « Mon objectif c'est de remettre la lutte sur de bons rails pour aborder au mieux les Jeux Olympiques de Paris en 2024... [...] J'ai une autre vision et une autre façon de gouverner. Je veux sortir la lutte de l'enlisement où elle se trouve aujourd'hui avec en plus une situation financière catastrophique. Tout simplement en m'appuyant sur les comités régionaux qui sont souvent très dynamiques à l'image de celui des Pays de la Loire... » Les tournois de qualification olympique Europe (à Budapest) et Monde (à Sofia) auront normalement lieu au printemps (18 au 21 mars pour le TQO européen, 29 avril-2 mai pour le TQO mondial). Actuellement aucun lutteur français n'est qualifié pour les JO de Tokyo. lire aussi Alain Bertholom élu la première fois en 2009