Luxembourg-Portugal (0-2), les champions d’Europe valident leur qualification

Sur le terrain du Luxembourg, le Portugal a assuré son passage au prochain Euro en l’emportant 2-0. Les Lusitaniens devancent la Serbie au classement.
Sur le terrain du Luxembourg, le Portugal a assuré son passage au prochain Euro en l’emportant 2-0. Les Lusitaniens devancent la Serbie au classement.

Ils ont dû attendre la 86e minute du match et le 99e but en sélection de Cristiano Ronaldo pour définitivement souffler, mais l’essentiel a été acquis. À savoir la qualification pour le Championnat d’Europe, la septième de suite pour ce pays. Les Portugais participeront bien à la grand-messe continentale et c’est tant mieux. Avec l’histoire et les talents que cette nation regorge, il aurait été bien dommage qu’elle manque ce tournoi.

Cristiano Ronaldo se rapproche de la barre des 100 buts

Ce dimanche, les champions d’Europe en titre devaient faire mieux que la Serbie pour garder leur deuxième place au classement derrière l’Ukraine. Et leur début de match a été crispant puisque le 0-0 est resté de mise jusqu’à la 39e minute et une superbe ouverture de Bernardo Silva pour Bruno Fernandes. La passe en profondeur du joueur de City a été parfaitement exploitée par le sociétaire de Sporting.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Ronaldo a encore frappé

A 0-1, la Seleçao n’était pas encore totalement libérée. Et cela s’est vu au début du second acte où le Luxembourg, dans le sillage d’un Gelson Rodrigues très remuant, n’a pas été loin de rétablir la parité. Dans le même temps, la Serbie a pris l’avantage dans son match et cela a ajouté de la pression sur les épaules des Lusitaniens. Une pression qu’ils ont su finalement dompter à quatre minutes de la fin. Une autre passe soyeuse de Bernardo Silva a été reprise par Diogo Jota, lequel servait CR7 en position idéale. Ce dernier n’avait alors qu’à pousser le cuir au fond et mettre fin à tout suspense dans ce match.

Tout en tremblant un peu, le Portugal a donc fini par tenir son rang dans son groupe de qualification. Il faudra compter sur Ronaldo et ses partenaires l’été prochain. La Serbie, quant à elle, va devoir passer par la case barrage. Privée de tournoi majeur depuis 2010, la sélection des Balkans doit encore franchir deux étapes si elle veut imiter sa voisine croate et prendre part à l’Euro.

À lire aussi