Lyon et Bordeaux régalent le Parc OL

LIGUE 1 – Pas de troisième victoire de rang pour l’OL, mais un superbe match contre les Girondins, illuminé par deux buts sublimes signés Fekir et Malcom. Football plaisir !

Tout était presque parfait pour l’OL. Le but lumineux, depuis la ligne médiane et du pied droit, de son capitaine Nabil Fekir, gaucher, pour lancer le match (1-0, 10e). Le premier but lyonnais de Kenny Tete, à la réception d’un coup franc botté par Memphis Depay, pour faire le break (2-0, 23e). Le coup franc sublime de Bertrand Traoré pour un nouveau break alors que Lyon joue à 10 contre 11 depuis la 36e minute et l’expulsion de Sergi Darder (3-1, 75e). A ce moment, on pensait que c’était plié. Mais Bordeaux a de la ressource. Une première réduction du score de Malcom (2-1, 41e), une seconde de Lerager (3-2, 88e), et surtout un doublé sublime pour Malcom, d’une mine sous la barre de Lopes, pour arracher le point du match nul dans les arrêts de jeu (3-3, 90e+2). Pas de troisième victoire de rang pour Lyon, mais un très beau match de football pour tous les amateurs.

Fekir – Malcom, qui est le plus beau ?
Ce match nous a gratifié de deux gestes d’exceptions. D’abord, le but du droit du gaucher Nabil Fekir depuis plus de 50 mètres, après avoir lui-même récupéré la balle. Une frappe rectiligne dans la lucarne qui n’est pas sans rappeler la but de Memphis Depay la saison dernière contre Toulouse, du même endroit mais à la trajectoire plus lobée. En revanche, Saber Khlifa, avec Evian contre Nice en 2013, était lui encore plus loin. Et surtout, les buts de Depay et Khlifa avait participé à deux larges victoires (4-0), là où celui de Fekir n’a aboutit qu’à un match nul. La faute à la frappe surpuissante de Malcom des 25 mètres, qui heurte la barre avant de rentrer pour l’égalisation à la dernière minute. Une réalisation plus courante, mais aussi plus décisive. Alors, lequel est le plus important ?


Darder, l’accident
Il n’a pas toujours eu le temps de s’exprimer sur le terrain, au grand dam des supporters lyonnais. Pourtant, cette saison, Bruno Génésio semble parti pour donner une place au petit Espagnol, en concurrence avec Jordan Ferri. Sauf qu’aujourd’hui, c’est bien lui qui a compliqué le match de son équipe, en recevant deux cartons jaunes à trois minutes d’intervalle pour une expulsion dès la 36e. Une double erreur qui a obligé son entraîneur à sortir l’efficace Mariano Diaz pour Jordan Ferri, justement, avant la mi-temps. À 11 sur le terrain, pas sûr que le résultat des lyonnais eut été le même. Mieux, ils seraient peut-être leader de Ligue 1 ce soir.


____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages