Lyon, les fauves sont lâchés

SO FOOT
·1 min de lecture

Sourire en coin, Laurent Paganelli rit au nez de Marcelo devant la caméra de Canal+, en lui rappelant les faits : pour sa centième en Ligue 1, le Brésilien et ses potes n'ont pas réussi à garder leur cage inviolée à l'Allianz Riviera ce samedi soir, la faute à leur vieille connaissance Amine Gouiri. Mais l'agitateur de la chaîne cryptée ne réussira pas à gâcher la soirée de l'ancien du Beşiktaş. Oui, l'OL prend des pions, en moyenne un par match en ce moment, et affiche le plus gros total "buts contre" du top 4. Ça ne l'empêche pas de figurer au sommet de la Ligue 1, ce dimanche matin, en attendant que le LOSC et le PSG ne s'entretuent en clôture de cette 16e journée. C'est que pour compenser, de l'autre côté du pré, le septuple champion de France est dans une forme démoniaque dont Nice a fait les frais (1-4). La faute à un trio d'attaque inarrêtable.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com