Lyon - Houssem Aouar, l'évidence

8 minutes de jeu, et déjà des certitudes : pour sa première en pro, Houssem Aouar a ébloui la fin de rencontre face à Alkmaar par sa facilité technique, sa vision du jeu et son sens du but. A 18 ans, la jeune pépite lyonnaise montre qu’elle en a sous la semelle. Le peuple lyonnais en redemande.

Afficher la photo

.
@Maxppp

 

Une récupération vaillante à 30 mètres de son propre but, un duel gagné au physique malgré son petit mètre soixante-quinze, puis une remontée de balle sur 50 mètres avant de servir Fékir pour le quatrième but lyonnais : Houssem Aouar n’a pas perdu de temps pour être décisif. Celui que les supporters lyonnais attendaient comme le Messie a enfin fait ses grands débuts en pro, et a confirmé en l’espace d’une dizaine de minutes tout le bien que l’on disait de lui. Une performance qui ne doit rien à la chance ou au hasard.

Des performances de grande classe en jeunes

Pour quiconque suit les jeunes de l’OL depuis longtemps, l’avènement d’Houssem Aouar ne sera pas une surprise. Depuis son plus jeune âge, le jeune Lyonnais détonne partout où il passe. Champion en 2014 avec les U17 de l’OL alors qu’il était déjà surclassé par rapport à son âge, le meneur de l’OL a été la pièce maitresse de chacune des catégories par lesquelles il est passé. Cette année, c’est en CFA et en Youth League que “Houss” a démontré ses qualités.

Penalty obtenu et converti face à Séville, omniprésent dans la création d’occasions puis buteur face à la Juve et Zagreb, Houssem Aouar a fait de la Youth League son terrain de jeu cette année. Déjà brillant en CFA, le meneur des jeunes Gones a prouvé qu’il ne tremble pas lorsque le niveau s’élève. Face à Alkmaar, le numéro 25 de l’OL a montré une telle aisance et une telle sérénité qu’il était difficile de croire que ces 10 minutes étaient les premières chez “les grands” pour lui.

Une alternative crédible à court terme ?

Plus qu’une promesse, Houssem Aouar est surtout peut-être une vraie solution immédiate pour l’OL. Au sein d’un collectif un peu rouillé qui peine à trouver la fluidité et la vitesse nécessaire pour plier les matches, Houssem Aouar et sa vision du jeu semblent être taillés pour mettre de l’huile dans les rouages des Gones. Entre un Ghezzal en grande difficulté, un Valbuena qui retombe dans ses travers depuis plusieurs semaines et un Cornet qui ne convainc pas, Houssem Aouar a une vraie carte à jouer pour la fin de saison.

Mieux encore, le retour au sacro-saint 4-4-2 en losange est l’occasion rêvée pour Houssem Aouar de faire son trou, notamment en Europa League où Memphis Depay n’est pas qualifié. En imaginant un Fékir replacé plus haut aux côtés de Lacazette, le poste de meneur de jeu semble ouvert pour le jeune Lyonnais, surtout si les performances de Mathieu Valbuena restent à un niveau médiocre. Le système utilisé contre Almaar, popularisé par Remi Garde à l’OL, met plus que jamais en relief les individualités, les meilleures comme les moins bonnes. Face au Néerlandais, les techniciens de l’OL (Mammana, Lacazette, Fékir, et Aouar) ont brillé, tandis que d’autres (Jallet, Rybus, Gonalons) ont souffert. Avec son talent balle au pied et sa vision du jeu, Houssem Aouar semble être une évidence dans ce schéma où la créativité est le principal carburant. On espère l’y revoir vite.

 

Charly M. 

Nous sommes désolés que ce commentaire vous ait déplu. Pouvez-vous expliquer pourquoi ci-dessous ?

Vous êtes sûr ?
Échec de l’évaluation. Réessayez.
Échec de la demande. Réessayez.
Nous ferons la promotion des commentaires constructifs et spirituels en les plaçant en haut pour que tout le monde puisse les voir !
Nous ne pouvons pas charger les commentaires pour l’instant. Réessayez.