Lyon - Rudi Garcia plutôt que Laurent Blanc, Aulas explique son choix

Questionné sur son choix d'avoir pris Rudi Garcia plutôt que Laurent Blanc, le boss de l'OL explique qu'il ne s'agit pas d'une question d'argent.
Questionné sur son choix d'avoir pris Rudi Garcia plutôt que Laurent Blanc, le boss de l'OL explique qu'il ne s'agit pas d'une question d'argent.

De passage sur RMC mardi soir, le cacique de l'OL n'a éludé aucun sujet, du mercato d'hiver au choix de Rudi Garcia aux dépends de Laurent Blanc, lui qui admet également que le choix de Sylvinho n'était pas très inspiré au regard du "manque d'expérience" du coach brésilien.

"Blanc ? n'était pas du tout une question d'argent", a confié Aulas a RMC dans l'émiission l'After Foot. Pour moi, c'était Laurent Blanc quand je l'ai appelé. J'avais passé une partie de la Coupe du monde en Russie pas très loin de lui. Il me fait toujours bonne impression. On a pris la décision en notre âme et conscience, qui nous paraissait la plus adaptée. Cela ne veut pas dire que Laurent n'aurait pas réussi ou fait beaucoup mieux. (...) On prend nos décisions en fonction d'un certain nombre de critères, on essaie de trouver la meilleure solution"., a expliqué le président lyonnais.

"Investir au mercato ? Pourquoi pas"

Évoquant la possibilité de recruter au mercato hivernal, notamment, pour combler quelques manques dans l'effectif, Jean-Michel Aulas n'est pas totalement fermé à l'idée :

"Ça fait quatre ans qu'on dégage de l'ordre de 70 millions d'euros d'EBITDA, c'est-à-dire le résultat plus les amortissements. On a probablement la meilleure santé financière du championnat de France. On a peut-être pas fait toujours ce qu'il fallait, mais cette année on a dépensé un peu plus de 100 millions d'euros. (...) S'il faut réinvestir, si Juninho et le conseil d'administration de l'OL estiment que c'est nécessaire pour franchir un cap, pourquoi pas", a ainsi confié le président rhodanien.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi