Lyon surclasse Toulon et remporte le Challenge européen pour la première fois

Les Lyonnais de Baptiste Couilloud ont remporté le Challenge européen face au RCT. (B. Papon/L'Équipe)

Le LOU a réalisé une finale de Challenge Cup exceptionnelle face à Toulon (30-12), au stade Vélodrome de Marseille. Irrésistibles, les Lyonnais ont remporté le premier trophée européen de leur histoire.

Le match : 30-12

À quelques kilomètres de chez lui, dans le décor grandiose du Vélodrome de Marseille, le LOU a obtenu le tout premier trophée européen de son histoire. Les Lyonnais ont réussi la finale parfaite face à des Varois qui les avaient sérieusement tourmentés, début avril en Championnat à Gerland (10-43). Mais cette fois-ci, Toulon a vu le vrai LOU.

lire aussi

Le film de Lyon-Toulon

Baptiste Couilloud, intenable ce vendredi soir, a été le fer de lance de son équipe, aplatissant rapidement le premier essai des siens (8e). Les joueurs de Pierre Mignoni, plus tranchants et précis, ont dominé le RCT, mais ils ont aussi laissé passer beaucoup d'occasions, notamment cet essai aplati par Davit Niniashvili, refusé puisque le Géorgien avait mordu la ligne de ballon mort au moment d'aplatir (40e+1).

Ce manque de réalisme ne permit pas au LOU de s'échapper, si bien que le club rhodanien ne menait que 10-7 à la pause. En face, les Toulonnais ont résisté tant qu'ils ont pu, notamment grâce à la vista de Baptiste Serin (17e), mais ils n'étaient pas animés du même souffle que leurs adversaires.

8

Le LOU est le 8e club français à remporter le Challenge européen, après Bourgoin (1997), Colomiers (1998), Clermont (1999, 2007, 2019), Pau (2000), Biarritz (2012), Montpellier (2016, 2021) et le Stade Français (2017).

Dès la reprise, Lyon a accentué son emprise. Sur une accélération dans le côté fermé, Aymeric Luc s'est mis à la faute avec un en-avant volontaire sur la passe d'Arnold vers Niniashvili. Sanction immédiate : carton jaune et essai de pénalité (46e). Puis, dans la foulée, Pierre-Louis Barassi a conclu une magnifique relance, marquée par le coup de pied à suivre génial de Léo Berdeu pour son centre (48e).

En trois petites minutes, le RCT a vu son adversaire inscrire 14 points et s'échapper au score. Malgré les cartons jaunes reçus par Berdeu (62e) puis Ngatai (74e), et un essai tardif de Cheslin Kolbe (74e), les Varois n'ont jamais été en mesure de renverser un Lyon rayonnant. Porté en triomphe par ses joueurs, Pierre Mignoni, futur co-entraîneur de ses victimes du soir, pouvait savourer son tout premier titre depuis son arrivée à Lyon en 2015.

4

C'est la 4e fois que le RCT s'incline en finale du Challenge européen après ses échecs en 2010 (contre Cardiff), 2012 (contre Biarritz) et 2020 (contre Bristol).

lire aussi

Tableau de la phase finale du Challenge européen

Le joueur : Couilloud dans tous les bons coups

Il a certes inscrit le premier essai de la partie, en suivant bien son numéro 8 Jordan Taufua (8e). Mais Baptiste Couilloud ne s'est pas contenté de cela. Le demi de mêlée du LOU avait enflammé le stade Vélodrome dès la première action du match, en filant dans l'en-but, mais l'arbitre refusa l'essai pour un en-avant lyonnais au rebond du jeu au pied de Charlie Ngatai (1e).

Pas grave, Couilloud s'est vengé en avançant à chacune de ses interventions offensives. Il a ainsi envoyé Niniashvili à l'essai après avoir vite joué une pénalité dans son camp et fixer de nombreux Varois avec sa course chaloupée. Mais le Géorgien sortit en ballon mort avant d'aplatir (40e+1).

Quand son équipe subissait la pression varoise dans les rucks, il a aussi su vite sortir le ballon. Et il n'a pas eu peur de se confronter aux solides avants toulonnais, comme cette percussion terrible qu'il a infligée à Facundo Isa (60e). Il a fini par sortir à sept minutes du coup de sifflet final, occis par les incroyables efforts réalisés.

lire aussi

Gabin Villière, blessé à la cheville gauche, est sorti au cours de la finale de Challenge européen entre Toulon et Lyon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles