Médias - Chômage partiel à RMC Sport

L'Equipe.fr
L’Equipe

La rédaction de RMC Sport, produisant les contenus du site internet, de la chaîne payante et de la radio RMC, va être touchée par des mesures de chômage partiel impactant une soixantaine de personnes. Face à la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, Altice, propriété du milliardaire Patrick Drahi, va mettre en place des mesures de chômage partiel au sein de son groupe de télécommunications. Ces dernières toucheront la branche médias du groupe, regroupant notamment la chaîne BFM TV, la radio RMC et la chaîne RMC Sport. « Cela concerne essentiellement les régies publicitaires, des fonctions supports comme les relations publiques et quelques journalistes », précise Arthur Dreyfus, directeur général d'Altice Médias France, au journal Le Monde. Toute l'actu liée au coronavirus Depuis le début de la crise liée à la pandémie, entraînant la mise à l'arrêt du monde du sport, la rédaction de RMC Sport a tenté de mobiliser le maximum de ses 200 employés. Une partie continue de produire du contenu sport, malgré l'arrêt des compétitions, tandis qu'une autre est partie renforcer la chaîne d'information BFM TV et couvrir l'actualité générale sur la radio RMC. « L'idée est d'éviter tant que possible le chômage technique », déclarait Hervé Béroud, directeur de l'information et des sports d'Altice Médias, au début de la crise. Il est aujourd'hui devenu inévitable. Selon nos informations, une soixantaine de salariés de RMC Sport, journalistes et équipes de production confondus, sera touchée par ces mesures de chômage partiel. « Toute la production événements sportifs a été mise au chômage partiel total », précise d'ailleurs Arthur Dreyfus au Monde. Comme prévu par les dispositions du gouvernement, les salariés concernés toucheront 84 % de leur salaire net durant cette période.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi