Médias - Gilbert Brisbois (RMC) : «Dans l’After, il n’y a jamais de jeu de rôle. Jamais»

Alexis Bernard
·1 min de lecture

Incontournable programme de RMC, l’After fête ses 15 ans le 29 avril prochain avec une émission et des invités exceptionnels (21h-Minuit, sur RMC, Twitch et RMC Story). Une longévité qui illustre parfaitement l’ampleur de son succès. L’occasion pour l’historique taulier de l’émission du soir, Gilbert Brisbois, de décortiquer les secrets de cette réussite.

Alors Gilbert, ça fait quoi d’avoir 15 ans ?
Ça peut paraître jeune dans la vie « normale », mais dans les médias, les années se comptent un peu comme dans la vie des chats. 15 ans d’ancienneté, c’est long ! Et c’est une véritable fierté d’en être arrivé là. Nous sommes l’une des plus anciennes émissions de RMC, en ayant surtout réussi à s’installer dans le paysage médiatique et sportif. On verra jusqu’où l’After ira mais c’est vrai qu’on est fier du parcours accompli. C’est beau.

Tu as tout connu chez RMC, tous les succès. Est-ce que l’After n’est pas le plus gros ?
Ce serait présomptueux de dire cela. Parce que sur RMC, il y a quand même eu des gros succès avec l’arrivée des premières émissions incarnées par une personnalité à l’antenne, « Luis Attaque » avec Luis Fernandez, le « Moscato Show », avec Vincent, Team Duga ensuite. Et il faut aussi prendre en compte les autres réussites du groupe, en dehors du sport… C’est un succès et il faut garder en tête que ce n’était pas évident au départ. Nous partions de loin car à l’époque, l’opinion n’avait pas la place qu’elle a aujourd’hui dans les programmes. On a pris pas mal de choses…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com