Médias - Jérôme Rothen (RMC) : «J'adorerais avoir Kylian Mbappé dans mon émission»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir régalé sur les terrains avec sa célèbre patte gauche, désormais Jérôme Rothen s'enflamme ! L'ancien joueur du PSG et de l'AS Monaco vit en effet une reconversion très active. Commentateur puis consultant et chroniqueur, l'ex numéro 25 du club de la capitale a désormais sa propre émission, Rothen s'enflamme, diffusée du lundi au vendredi de 18h à 20h sur RMC. Pour Le 10 Sport, Jérôme Rothen se confie sur cette nouvelle vie et sur ses ambitions.

Quelles sont vos ambitions avec votre nouvelle émission "Rothen s'enflamme" ?

« Le but de mon émission déjà c'est qu'on passe deux heures à refaire le foot et son actualité. Quand on a une quotidienne, on parle de l'actualité avant tout. Donc mon but c'est que les personnes qui interviennent avec moi à l'antenne se sentent bien et qu'on passe un bon moment dans la bonne humeur. Et surtout avec cette ambiance de vestiaire que j'ai envie de mettre en place. Comme il n'y a que des anciens footeux qui interviennent, forcément ça rappelle des souvenirs. Et je pense que dans l'échange, ça doit se ressentir qu'il y a du respect, mais qu'on peut aussi être en désaccord. On peut être sérieux, on peut rigoler... il faut un mélange de tout ça. C'est vraiment mon but et si c'est respecté, je pense qu'on aura de bonnes audiences. »

Vous avez une liberté totale ?

« A RMC plus qu'ailleurs, il y a une liberté de ton. Après, il faut aussi être dans le respect, on ne peut pas dénigrer gratuitement une personne, ce n'est pas le but. Que ce soit RMC…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles