Médias - Sky Sports et BT Sport pourraient perdre un milliard d'euros

L'Equipe.fr
L’Equipe

La suspension des compétitions liée à la pandémie de coronavirus pourrait coûter un milliard d'euros aux chaînes payantes Sky et BT, principaux diffuseurs du sport au Royaume-Uni. Parmi les nombreux secteurs économiques touchés par la pandémie de coronavirus, les médias ne sont pas épargnés. Notamment du côté des chaînes de télévision spécialisées dans la retransmission de sport en direct. Si en France, les diffuseurs commencent à tenter d'évaluer la facture, les Britanniques ont pris connaissance ce jeudi d'une étude estimant les dégâts causés par une suspension des compétitions sportives jusqu'au mois d'août. Les deux principales chaînes payantes, Sky Sports (majorité de la Premier League, F1...) et BT Sport (Premier League, Ligue des champions...), pourraient alors perdre 928 millions de livres, soit un milliard d'euros, selon le rapport publié par Enders Analys. Toute l'actualité liée au coronavirus « En imaginant le pire des cas, une suspension de quatre mois de toutes les couvertures sportives (britanniques et étrangères), avec tous les abonnés à des chaînes de sport qui mettraient leur contrat en suspens, Sky perdrait 700 millions de livres sterling et BT 228 millions de livres », a calculé le cabinet Enders, rapporte le Guardian. La chaîne Sky a déjà cessé de facturer ses abonnés de la chaîne Sky Sports, et les abonnés qui ont l'ensemble de l'offre (incluant séries et cinéma) peuvent « suspendre » leurs paiements. BT, qui comme SFR en France possède sa propre chaîne payante de sport (BT Sport), a demandé à ses abonnés d'appeler le service client pour « discuter de leur contrat ou d'autres options ». Toute l'actu des médias

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi