Même diminués, les Portland Trail Blazers enchaînent en gagnant à New Orleans

Jerami Grant, à droite, a dominé CJ McCollum et les Pelicans. (S. Lew/USA Today Sports)

Malgré les absences de Damian Lillard et Jusuf Nurkic, les Portland Trail Blazers se sont imposés à New Orleans (106-95). Leur troisième succès de suite qui les remet à la deuxième place à l'Ouest.

Même diminué, Portland enchaîne derrière Utah et continue d'être l'autre bonne surprise de la conférence Ouest cette saison. Jeudi soir, les Trail Blazers étaient pourtant privés de leur star Damian Lillard (au repos après avoir joué la veille à Charlotte), de Jusuf Nurkic (adducteurs) et de Shaedon Sharpe (touché à un doigt après ses 17 points marqués chez les Hornets) pour aller défier les New Orleans Pelicans sur leur parquet. Mais ils ont tout de même obtenu leur troisième victoire consécutive, la quatrième sur les cinq dernières rencontres, toutes disputées à l'extérieur, et affichent un bilan de neuf victoires pour trois défaites (2e à l'Ouest à une victoire du Jazz). Ce succès doit beaucoup à deux joueurs en particulier : Jerami Grant et Anfermee Simons.

lire aussi : La feuille de match

Grant a réussi son match le plus complet de la saison, échouant à trois petits points de son record personnel cette année (27 contre 30 marqués face à Phoenix la semaine dernière) et apportant dans tous les domaines avec 8 rebonds, 4 passes décisives mais aussi 4 interceptions ou encore un contre. L'ancien joueur de Denver s'est surtout montré décisif après la pause et a, en prime, signé l'action du match avec un magnifique dunk qui a conclu une action où il avait d'abord enrhumé Zion Williamson (meilleur marqueur du match avec 29 points).

« On a envie de gagner, a résumé Grant à propos de ce qui fait la différence en faveur de Portland en ce moment. On veut les choses plus que les autres équipes. Quand on va sur le terrain, on donne vraiment tout ce qu'on a. » Simons a, lui, compilé 23 points, 6 passes décisives et 3 rebonds malgré un étonnant 0/5 à deux points (et 5/13 à trois points). Les Pelicans, qui reviennent à l'équilibre (6 victoires-6 défaites), ont notamment connu des difficultés dans l'exécution avec 17 ballons perdus (contre 8 à Portland). Face à son ancienne équipe, CJ McCollum (13 points, 7 passes) a vécu une soirée compliquée, perdant cinq ballons et ne convertissant qu'un seul des sept tirs primés qu'il a tentés. Portland va désormais tenter de confirmer son excellente forme en déplacement (6 victoires sur 7) et de terminer son long road-trip de six matches avec un nouveau succès samedi sur le parquet des Dallas Mavericks.

lire aussi : Les résultats de la nuit