Maël Garnier et Pierre Leboucher vainqueurs de la Sardinha Cup

Pierre Leboucher et Maël Garnier. (J. B. D'Enquin/Sardinha Cup)

Quatrièmes de la seconde étape de la Sardinha Cup, dimanche matin, Maël Garnier et Pierre Leboucher (Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc) ont remporté la troisième édition de cette course du circuit Figaro.

Au terme d'une course 2 usante pour les organismes, qui a vu la victoire de Gaston Morvan et Benjamin Schwartz (Région Bretagne-CMB Espoir), Maël Garnier et Pierre Leboucher (Ageas-Team Baie de Saint-Brieuc), quatrièmes de cette seconde étape après avoir gagné la première, ont remporté la troisième édition de la Sardinha Cup, dimanche matin.

Les duos Tom Laperche/Morgan Lagravière (Région Bretagne-CMB Performance) et Elodie Bonafous/Alexis Loison (Quéguiner-La Vie en Rose) ont complété le podium au classement général, après que ces derniers aient coiffé, in extremis, l'équipage de Skipper Macif (Erwan le Draoulec/Loïs Berrehar) pour prendre la troisième place.

« On savait que rien ne serait gagné avant d'avoir franchi la ligne, vu que les cartes ont été rebattues tout au long de l'étape. Il fallait être bon dans les transitions, il y a eu énormément de changements de voiles à faire, c'était dur pour les nerfs, mais on s'en sort plutôt bien, on est contents », a réagi Maël Garnier (21 ans), auteur de sa première victoire sur le circuit Figaro Beneteau.

Son binôme, Pierre Leboucher, a lui insisté sur la complémentarité qui leur a permis de s'imposer : « On a joué notre jeu, on a essayé de ne faire que du bord rapprochant, en espérant que la dernière oscillation soit de notre côté [...] le vent n'a pas tourné en notre faveur, mais c'était chouette à bord, on a été très complémentaires. J'adore le double, c'est génial tout ce qu'on peut partager. »

lire aussi

Toute l'actualité de la voile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles