Magnus Carlsen renonce à défendre son titre au Championnat du monde 2023

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Magnus Carlsen abandonne sa couronne mondiale. (Koen van Weel/ANP SPORT/PRESSE SPORTS/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Magnus Carlsen, le n°1 mondial, a annoncé mercredi qu'il renonçait à défendre son titre lors du Championnat du monde 2023.

Pas envie. Magnus Carlsen a annoncé qu'il renonçait à défendre son titre lors du Championnat du monde 2023. Le Norvégien, n°1 mondial, n'est tout simplement pas motivé. « Je ne suis pas motivé à l'idée de disputer un autre match. Je pense simplement que je n'ai pas grand-chose à gagner. Je n'aime pas particulièrement cela », a-t-il déclaré dans le premier épisode de son podcast « The Magnus Effect ».

lire aussi

Toute l'actualité des échecs

Lassé par dix ans de domination

Cette annonce est une demi-surprise dans la mesure où Carlsen avait régulièrement laissé entendre qu'il pourrait abandonner son trône sans combattre, lassé par dix ans de domination. « Bien que je sois sûr qu'un match serait intéressant pour des raisons historiques et autres, je n'ai aucune envie de jouer et je ne jouerai tout simplement pas le match », a-t-il précisé ce mercredi.

En ne disputant pas ce sixième match, Carlsen renonce donc à égaler l'Allemand Emanuel Lasker, champion de 1894 à 1921, et le Soviétique Mikhaïl Botvinnik, champion de 1948 à 1963 mais en ayant perdu deux fois.

Margnus Carlsen

« Je n'exclus pas un retour à l'avenir, mais je ne compterais pas particulièrement dessus »

Et Carlsen (31 ans), d'ajouter : « Dans l'ensemble, j'ai l'impression que c'est le moment pour moi de quitter les matches de Championnat du monde. Je n'exclus pas un retour à l'avenir, mais je ne compterais pas particulièrement dessus. Pour moi, il n'y a aucune ambiguïté ici, je ne me retire pas des échecs, je vais toujours être un joueur actif. »

Son désistement devrait profiter au Chinois Ding Liren, probable futur adversaire du Russe Ian Nepomniachtchi pour la couronne mondiale.

lire aussi

Ding Liren sonne à la porte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles