Mahé : " Dans un Old Firm, tout prend des proportions incontrôlables"

SO FOOT

Il y a une image forte dans ta carrière, un moment clé, c'est la demi-finale retour de Coupe de l'UEFA 1993 entre Auxerre et le Borussia Dortmund. Durant la séance de tirs au but, ta frappe est repoussée, scellant l'élimination de l'AJA. Ce penalty te hante encore aujourd'hui ?

Évidemment, c'était à ce moment-là une vraie douleur. Cela faisait suite à beaucoup d'événements qui s'étaient enchaînés dans ma vie. J'avais eu un accident de voiture en décembre 1992, et j'avais alors peu de chances de revenir avant la fin de saison. Je suis parti en rééducation, j'étais de retour sur Auxerre en février, j'ai repris les entraînements, rejoué avec la réserve... J'espérais rejouer avec mes amis, car à cette époque, on jouait avec ses " potes ", on était tous issus de la formation auxerroise. La présence de l'AJA en demi-finale de la Coupe d'Europe, c'était un événement, et donc la possibilité de retrouver le groupe…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages