Mahamadou Diaby, capitaine de Bordeaux-Bègles : « Il n'y a pas de syndrome Chaban-Delmas »

Mahamadou Diaby, le capitaine bordelais, à gauche. (N. Luttiau/L'Équipe)

Mahamadou Diaby, le capitaine de Bordeaux-Bègles, battu (16-29) par Toulon dimanche soir en clôture de la 24e journée de Top 14, revient sur les cinq défaites consécutives à domicile.

Mahamadou Diaby (capitaine de Bordeaux-Bègles, battu (16-29) par Toulon en Top 14) : « C'est un match tendu et serré, on s'écroule sur la fin, on n'a pas eu l'énergie nécessaire ou la volonté nécessaire pour s'accrocher au score, c'est décevant, je ne sais pas quelles sont les raisons, c'est difficile à dire. Il n'est jamais bon de perdre à domicile, un week-end tu ris, l'autre tu pleures. On ne s'est pas facilité la tâche ce soir, il va falloir se battre jusqu'au bout comme les autres équipes. On perd encore à domicile, mais il n'y a pas syndrome Chaban-Delmas. Le niveau est élevé. Tous les week-ends, il y a des surprises à domicile, à l'extérieur, cela ne veut plus dire grand-chose. Tout le monde s'accroche. Mais ce qui est certain, c'est que lorsqu'on n'élève pas notre niveau de jeu, on prend des claques. »

Franck Azéma, maanger de Toulon

« Ce groupe a une force de caractère, un groupe qui ne lâche rien. On revient à chaque fois, on se jette dans les roues, on est disciplinés, investis »

Frank Azéma (manager de Toulon) : « On a eu de la maîtrise dans ce qu'on essaye de faire. Ce groupe a une force de caractère, un groupe qui ne lâche rien. On revient à chaque fois, on se jette dans les roues, on est disciplinés, investis. Cela fait plaisir, je suis fier de voir le comportement des gars, cette atmosphère qui règne. Il faut féliciter les joueurs qui ont des certitudes, ils ont confiance en ce qu'ils font. Ce (dimanche) soir, on a eu des coups gagnants, on a été parfois à la limite de la rupture.

Il y a une réalité, on était 14es en février. Le groupe n'est pas fatigué même s'il n'a pas eu de congés depuis novembre et puis le week-end prochain, on change de compétition. Les mecs sont frais. Et puis il y a nos individualités qui peuvent s'exprimer dans ce collectif, je pense à la charnière qui a été à l'aise ce soir. »

lire aussi

Le classement du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles