Comment le maillot de la Seleção est devenu le symbole des bolsonaristes

"Nous allons tous les retrouver et ils seront tous punis de manière à ce que personne n'ose, avec un drapeau national sur le dos ou en portant le maillot de l'équipe brésilienne [de football], prétendre être patriote, être brésilien, et faire cela". Au lendemain de l'attaque de la Place des Trois Pouvoirs à Brasilia par des partisans pro-Bolsonaro, Lula s'est empressé de contester un des principaux symboles de cette mobilisation : le maillot auriverde de la Seleção. Un combat loin d'être nouveau pour le président fraîchement investi, et aussitôt mis en danger par une mobilisation anti-démocratique qui est allée jusqu'à attaquer le palais présidentiel dit Palais du Planalto, le Congrès et la Cour Suprême brésilienne. Cela à peine une semaine après le retour à la présidence du représentant travailliste.

Un symbole un temps contesté

À la vue des images de ce remake brésilien de l'assaut…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com