Le maire de Bordeaux Pierre Hurmic « soulagé par l'avis du CNOSF »

Le maire de Bordeaux Pierre Hurmic. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Dans un communiqué publié ce lundi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic a demandé à la FFF de suivre l'avis du CNOSF quant au maintien des Girondins en Ligue 2.

L'avis rendu ce lundi par le CNOSF, qui s'est prononcé en faveur du maintien des Girondins en Ligue 2, a été accueilli avec chaleur à Bordeaux. Le maire de la ville, Pierre Hurmic, a publié un communiqué dans la foulée pour exprimer son soulagement. « Même si l'avis du CNOSF en faveur du maintien des Girondins de Bordeaux en Ligue 2 n'est que consultatif et doit être confirmé par le comité exécutif de la Fédération Française de Football, il est rassurant quant à l'avenir de notre club », a-t-il écrit.

Comme indiqué, la décision finale revient désormais à la FFF. L'élu espère donc que la « FFF suive cet avis et permette à notre club d'évoluer en Ligue 2 pour la saison prochaine. » Confiant quant à l'issue du dossier, Pierre Hurmic a donné « rendez-vous à tous les supporters pour la reprise du Championnat de Ligue 2. »

Un dossier qui va dans le bon sens selon l'élu

Quoi qu'il en soit, l'édile a apprécié la réaction du club qui a tout mis en oeuvre pour répondre aux exigences de la DNCG depuis que le gendarme financier du football français a prononcé sa rétrogradation en National. « Je me félicite des évolutions apportées au dossier initial, des accords avec les créanciers homologués par le Tribunal de Commerce de Bordeaux, qui ont participé à ce résultat », a souligné Pierre Hurmic.

Et d'ajouter : « La mobilisation affirmée des acteurs économiques, celle de la Ville et de la Métropole, ainsi que la manifestation des supporters le 9 juillet, ont traduit l'attachement de tous à la survie des Girondins auxquels la Fédération Française de Football ne saurait rester indifférente. »

lire aussi

Comment Bordeaux a convaincu le CNOSF

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles