La Mairie de Paris reste inflexible sur la vente du Parc des Princes

Le PSG souhaite racheter le Parc des Princes, qui appartient aujourd'hui à la Mairie de Paris. (E. Garnier/L'Équipe)

Des élus écologistes et communistes du Conseil de Paris ont réaffirmé jeudi leur refus de vendre le Parc des Princes. Ils évoquent le « prix inestimable » du « patrimoine historique de la ville », tandis que le PSG a fait une offre de 40 millions d'euros ces dernières semaines.

Le conflit entre le PSG et la Mairie de Paris, concernant la vente du Parc des Princes au club parisien, donne lieu chaque semaine à un nouvel épisode. Cette fois-ci, ce sont certains élus du Conseil de Paris qui sont montés au créneau.

lire aussi : Combien vaut le Parc des Princes ?

Dans un communiqué de presse, le groupe écologiste, membre de la majorité autour d'Anne Hidalgo, s'est exprimé pour s'opposer à une vente potentielle du Parc des Princes. Les élus verts affirment que le Parc es Princes « fait partie du patrimoine de la ville ». À plusieurs reprises, par la voix notamment du premier adjoint, Emmanuel Grégoire, la municipalité a affirmé sa « volonté renouvelée » de conserver son patrimoine, souligné le communiqué.

lire aussi : Emmanuel Grégoire : « « Vous pensez vraiment que le Parc vaut moins que Leandro Paredes ? »

Dans la foulée, les élus communistes ont eux aussi formulé la même volonté de s'opposer au principe d'une vente de l'enceinte de la porte de Saint-Cloud. « Son prix est inestimable, a déclaré leur chef de file, Nicolas Bonnet-Oulald. À aucune condition, on ne le vendra. C'est un patrimoine historique », aurait-il souligné auprès de BFM Paris Île-de-France. Le PSG a proposé 40 millions d'euros pour acheter le Parc, une proposition refusée par la Ville de Paris.

lire aussi : Nasser Al-Khelaïfi : « S'ils ne veulent pas accepter notre offre, on part »