Malaise entre Zidane et Deschamps, «il y a une rivalité»

Entre Didier Deschamps et Zinedine Zidane, la relation est complexe, marquée par une rivalité qui dure depuis plus de deux décennies. Alors que l’ancien technicien du Real Madrid souhaitait prendre les rênes de l’équipe de France, l’actuel sélectionneur des Bleus en a décidé autrement en prolongeant son bail jusqu’en 2026. Depuis, l’opposition fait parler.

Zinedine Zidane devra attendre avant de faire son retour en équipe de France. Après la prolongation de Didier Deschamps, l’ancien meneur de jeu est contraint d’étudier d’autres pistes pour retrouver un banc de touche. Un nouveau bail attendu après le parcours des Bleus au Qatar, mais pas seulement à en croire certains. « Si on demande à Deschamps, il s’accrochera au poste. Surtout, il ne lâchera jamais le poste à Zidane, c’est clair et net, déclarait notamment Daniel Riolo sur RMC durant le Mondial. Il ne lâchera pas à Zidane car il sait qu’il est plus aimé que lui, et il y a une blessure narcissique chez Deschamps depuis toujours d’être moins aimé que d’autres gens de 98. » Le silence du sélectionneur après les déclarations désobligeantes de Noël Le Graët envers Zidane avait ainsi interpellé, jusqu’à sa prise de parole quelques jours plus tard, au cours de laquelle il évoquait une « rivalité sportive » avec son ancien coéquipier, « voire, pour certains, une opposition. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com