Malcolm Bidali : "Sans les travailleurs étrangers, le Qatar n'aurait pas pu recevoir la Coupe du monde"

L'émission Complément d'enquête a révélé que l'entreprise qui fournissait les agents de sécurité de l'hôtel de l'équipe de France ne respectait pas le droit du travail au Qatar. Quel est ton sentiment par rapport à ça ?
L'entreprise qui employait ces agents de sécurité est fautive, mais la Fédération française de football l'est tout autant. Le client peut très bien exiger des standards à l'entreprise qu'il va choisir pour sous-traiter la surveillance de son hôtel. Par exemple, moi je travaillais pour une entreprise qui ne respectait pas le droit du travail qatari, mais j'avais des collègues qui travaillaient sur le projet de métro à Doha et ils vivaient dans de bonnes conditions parce que le client, qui était Mitsubishi Heavy Industries, avait exigé que ses…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com