Malgré les déboires, les Brooklyn Nets enchaînent les victoires

Deuxième victoire de rang pour Kevin Durant et les Brooklyn Nets, qui semblent faire oublier les polémiques. (V. Carchietta/Presse Sports)

Deuxième victoire en deux matches pour les Brooklyn Nets, qui tentent d'oublier sur le terrain le tumulte créé par le meneur Kyrie Irving, suspendu par son équipe.

« On trouve du réconfort dans le jeu ». « C'est peut-être la chose la plus dure que nous aurons eue à affronter cette saison ». En deux phrases, Kevin Durant, en conférence de presse d'après-match, confiait combien les derniers jours ont été d'un pénible pour lui et ses coéquipiers des Brooklyn Nets, embarqués de force dans un tourbillon médiatique après le licenciement de l'entraîneur Steve Nash en début de semaine, et surtout la polémique créée par le meneur Kyrie Irving, coupable d'avoir relayé des théories antisémites sur les réseaux sociaux, et finalement suspendu pour au moins cinq rencontres après avoir échoué à présenter rapidement ses excuses pour cet écart de conduite - ce qu'il a fini par faire jeudi soir -.


lire aussi

Kevin Durant « choqué » du renvoi de Steve Nash des Brooklyn Nets

Pourtant, au bout de l'enfer, les Nets ont réussi à sortir la tête haute sur le terrain, glanant samedi soir, sur le parquet des Charlotte Hornets (98-94) une deuxième victoire en deux soirs après l'écrasant succès obtenu à Washington (128-86) la veille. « C'était une expérience unique clairement, ajoutait « K.D. », auteur de 27 points contre les Hornets. Mais beaucoup de gars ont traversé beaucoup d'épreuves dans cette ligue par le passé, et beaucoup en ont traversé en dehors des terrains. »


lire aussi

L'inévitable divorce entre Steve Nash et les Brooklyn Nets

En l'absence d'Irving, Durant a été logiquement l'homme de la soirée pour les siens puisque son entrée en jeu, alors que son équipe était menée de 8 points à l'orée du money-time (75-87, 42e) a été suivie par un 23-7 infligé aux locaux. En sortie de banc, l'arrière Cam Thomas s'est mis en évidence en inscrivant 21 points, dont 10 sur la ligne des lancers francs. Un exercice où les Hornets, qui ont rapidement perdu le meneur remplaçant - mais titulaire en l'absence de Lamelo Ball - Dennis Smith Jr. (cheville), n'ont pas été à la hauteur (16 sur 23).

Lundi, les Nets ont rendez-vous à Dallas, en espérant avoir définitivement tiré un trait sur leur chaotique début de saison. Une nécessité afin de rapidement afficher un bilan à la hauteur de leurs aspirations, alors qu'ils sont encore dans le négatif (4 victoires, 6 défaites).