Malgré les doutes, le GP de Singapour discute toujours avec la F1

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

Comme Motorsport.com vous l'a rapporté cette semaine, la dernière version du calendrier envisagé pour 2020 ne compte pas le GP de Singapour, Bakou ayant été placé à sa date initiale du 20 septembre. Cependant, aucune annonce officielle n'a été faite concernant une annulation de l'épreuve asiatique.

En tant que circuit en ville, Singapour dispose forcément d'une moins grande flexibilité que les pistes permanentes et le travail sur la mise en place du circuit devrait débuter fin juin afin de pouvoir accueillir l'épreuve en septembre. La course pourrait théoriquement être reculée d'une à trois semaines, en prenant une place actuellement occupée par la Russie, la Chine ou le Japon, mais après cela la F1 s'est engagée dans une tournée américaine. Malgré tout, une nouvelle date apparaît très incertaine, et des sources estiment que la F1 n'ira pas dans la Cité-État cette année.

Lire aussi :

Trois GP absents de la dernière version du calendrier 2020 Le GP de Belgique pourra être organisé à huis clos en août La F1 et Silverstone se mettent d'accord pour organiser deux GP

Les organisateurs de la course assurent en tout cas que les discussions sont en cours, tout en insistant sur l'importance des règles mises en place par le gouvernement et du temps de construction du circuit. "Le calendrier de la Formule 1 pour la saison 2020 est en cours de finalisation et le GP de Singapour a maintenu un dialogue ouvert avec la Formule 1, le gouvernement de Singapour et nos parties prenantes pendant cette période, afin d'évaluer les différentes possibilités", a déclaré un porte-parole de l'événement à Motorsport.com.

"Le GP de Singapour travaille également en étroite collaboration avec l'Office du tourisme de Singapour et diverses agences gouvernementales sur le calendrier de mise en place du circuit. Comme le circuit urbain nécessite une infrastructure temporaire considérable, il faut tenir compte d'un délai suffisant pour achever la construction des différents éléments."

"Les travaux prennent généralement trois mois pour être achevés, et cela dépendra de la question de savoir si ces activités sont autorisées par les réglementations gouvernementales en vigueur. Nous continuerons à suivre de près l'évolution de la situation. Notre priorité absolue reste le bien-être et la sécurité de nos fans, de notre personnel, des bénévoles et de tous les Singapouriens."

Avec Adam Cooper