Malgré son nul contre Pau, Caen prend seul la tête de la Ligue 2

Les Caennais ont accroché le nul face à Pau. (E. Garnier/L'Équipe)

À la faveur de son match nul mardi face à Pau (1-1) et de la défaite de Dijon contre Annecy (0-2), Caen est désormais seul leader de la Ligue 2. Large vainqueur de Rodez (4-1), le FC Metz remonte à la 5e place, à deux points de la tête.

Dijon défait par Annecy, Caen seul en tête

Deuxième de Ligue 2 à l'entame de cette 6e journée de Ligue 2, à égalité de points avec le leader caennais, Dijon a chuté face à Annecy (0-2). Alexis Bosetti a donné l'avantage aux Haut-Savoyards à cinq minutes de la pause, en prenant à contre-pied le gardien bourguignon Baptiste Reynet sur penalty. Et même si Annecy a fini à dix puis à neuf après les expulsions d'Arnold Temanfo et de Bissenty Mendy, cela n'a pas empêché Steve Shamal de doubler la mise dans le temps additionnel.

À la faveur de ce résultat à Gaston-Gérard, Caen est désormais seul leader de Ligue 2 malgré son match nul à domicile contre Pau (1-1). Les Normands ont été menés dès la septième minute après un coup franc splendide de l'ancien Bordelais Henri Saivet, mais Ali Abdi a égalisé en reprenant un centre à ras de terre venu de la droite (23e). Les Caennais auraient pu bénéficier d'un penalty à la 85e si Rémi Landry, l'arbitre de la rencontre, non assisté du VAR, avait remarqué une main de Xavier Kouassi, le capitaine palois, dans la surface.

lire aussi

Bordeaux deuxième, première victoire pour Saint-Étienne

Amiens loupe la première place, Sochaux s'impose à Guingamp

Si le Stade Malherbe a fini la soirée à la première place, celle-ci a été occupée pendant six minutes par l'Amiens SC ce mardi soir. Le temps pour le Parisien Jonathan Iglesias de répondre au Picard Tolu Arokodare, buteur de près de l'extérieur du pied sur un centre en retrait d'Iron Gomis. L'Uruguayen a égalisé de fort belle manière pour le PFC, d'une frappe puissante après avoir éliminé Antoine Leautey d'un crochet sur la réception d'un centre de l'aile droite. À l'entame des dix dernières minutes, Tolu a manqué un face-à-face avec Ivan Filipovic. Score final : 1-1, Amiens reste quatrième, le PFC onzième.

En déplacement à Guingamp, Sochaux en a profité pour doubler son adversaire du jour au classement (2-1). Si les Costarmoricains ont ouvert le score après un coup franc excentré repris par Pierre Lemonnier, les Doubistes ont égalisé de la même manière si ce n'est que ce coup de pied arrêté tiré par Tony Mauricio pour Abdallah Nour venait de la droite. Les Lionceaux ont ensuite pris l'avantage à dix minutes de la fin grâce à Moussa Doumbia, servi en retrait par une talonnade d'Aldo Kalulu.

Rodez écrasé par Metz et un grand Mikautadze

On n'arrête plus Georges Mikautadze. Auteur d'un bon début de saison en Ligue 2, et priorité de Burnley, l'attaquant géorgien a récidivé ce mardi lors de la victoire de Metz à Rodez (4-1). Le natif de Lyon a inscrit un doublé avant de délivrer une passe décisive pour son capitaine Matthieu Udol à l'issue d'une nouvelle incursion dans la surface ruthénoise. Rodez a réduit l'écart grâce à la tête de Clément Depres à la 69e minute mais Youssef Maziz a redonné un avantage de trois buts aux Lorrains six minutes plus tard.

Nîmes battu à Grenoble, Laval renversé par Le Havre

Dans le milieu de tableau, Le Havre est allé s'imposer à Laval (3-1). Les Mayennais avaient pourtant ouvert le score par l'intermédiaire de leur défenseur sénégalais Elhadji Pape Diaw, resté aux avant-postes après un corner, mais Yann Kitala a remis les deux équipes à égalité au début de la deuxième période. Juste avant que Jamal Thiare ne donne l'avantage aux Havrais (71e), le Lavallois Julien Maggiotti avait trouvé la barre. Sept minutes plus tard, Amir Richardson a marqué le but du 3-1 grâce à un Alexis Sauvage pas irréprochable dans le but mayennais sur ce coup-là.

Grenoble a retrouvé le chemin du but mardi soir contre Dijon (3-2). Muets depuis la deuxième journée et une victoire face à Sochaux (1-0), les Isérois ont marqué par deux fois grâce à Abdoulie Sanyang (19e) et Joris Correa, à la conclusion d'une percée de Pape Meissa Ba (61e) avant que Tchokounté ne redonne de l'espoir aux Crocos en reprenant de la tête le corner suivant une première mise à contribution de Brice Maubleu. Mais Ba, encore lui, a marqué le troisième but grenoblois, permettant au GF38 de glaner les trois points malgré un doublé de Tchokounté (sur penalty) à deux minutes de la fin.

lire aussi

Le classement de la Ligue 2

Enfin, Valenciennes est allé s'imposer sur la pelouse de Niort (1-0). Le jeune Ilyes Hamache (19 ans), trouvé dans la profondeur, a marqué le seul but de la rencontre en première période (30e). Les Nordistes remontent à la 10e place alors que les Chamois sont à un point de la zone rouge.