Mali: visite du médiateur de la Cédéao pour faire le point sur la transition

© Michèle Cattani / AFP

En prélude au sommet des chefs d’état de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest prévu le 4 décembre à Abuja, l’ancien président du Nigéria Goodluck Jonathan, médiateur pour le Mali est arrivé mardi 29 novembre à Bamako. Avant de repartir mercredi matin, il a rencontré le président de la transition, le colonel Assimi Goïta, peu après avoir vu les membres du gouvernement. Cela dans le but de faire le point sur le processus de transition.

Avec notre correspondant régional, Serge Daniel

Au cours de son séjour, à Bamako, le médiateur de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) pour le Mali Goodluck Jonathan a eu une importante séance de travail avec des membres du gouvernement. La partie malienne a expliqué à l’hôte du jour l’évolution de la transition et sa volonté de respecter les 24 mois qui doivent déboucher sur des élections présidentielles libres et transparentes.

« Nous sommes d’accord qu’il y a eu des efforts », a reconnu devant la presse Goodluck Jonathan. Mais il a tout de suite ajouté, sans donner des détails, qu’il y a des domaines dans lesquelles le gouvernement malien doit travailler d’arrache-pied afin de respecter ses engagements.

Dans une déclaration ce week-end, 51 partis politiques maliens se sont inquiétés d’un éventuel glissement du programme présenté à la Cédéao pour un retour à l’ordre constitutionnel.


Lire la suite sur RFI