Malte: un match interrompu après la violente agression d’un arbitre

En voilà un qui ne devrait pas recevoir le prix du fair-play lors de la cérémonie The Best de la FIFA… Ce samedi, le joueur maltais Antoine Camilleri s’est illustré de manière violente lors d’un match de deuxième division entre son équipe des Sannat Lions et Oratoy Youth. 

Tout juste exclu pour un second carton à quelques minutes du coup de sifflet final, le joueur a agressé l’arbitre assistant au moment de quitter le terrain.

Furieux après son rouge et celui d’un coéquipier quelques instants auparavant, le joueur de Sannat aurait d’abord tenté de s’en prendre à l’arbitre central avant d’être calmé par ses partenaires puis de dégoupiller sur le bord du terrain. Selon les dernières informations, l’assistant aurait reçu deux coups au visage et s’est rapidement écroulé le long de la ligne de touche.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le joueur aurait quitté le stade menotté

Escorté jusqu’au vestiaire par la police, Antoine Camilleri aurait ensuite quitté le stade avec des menottes au poignet selon la chaîne de télévision nationale TVM. L’agresseur pourrait comparaître dès ce dimanche devant la justice après son coup de sang. La Fédération maltaise de football a de son côté "déploré les incidents ayant émaillé la rencontre" avant d’exprimer tout son soutien pour les officiels. 

"Il n’y a pas de place dans le football pour la violence, a rappelé l’instance dans un communiqué. Une attaque aussi lâche ternit le football et est contraire...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi