Mamadou Sakho, la victoire et les séquelles

SO FOOT
·1 min de lecture

"Battez-vous toujours jusqu'au bout pour défendre vos convictions !" Dans un court texte publié sur son profil Twitter, Mamadou Sakho a savouré sa victoire ce mercredi 4 novembre. Une victoire dans une bataille de longue haleine contre l'Agence mondiale antidopage, qui l'accusait en avril 2016 d'avoir consommé une substance interdite, l'higénamine, présente dans un brûleur de graisses. Accusation qui avait découlé sur une suspension pour la fin de saison en club et en sélection, avant un blanchiment par l'UEFA le 8 juillet 2016. "Je suis heureux pour ma famille, pour mes amis, pour les gens qui étaient là durant ces années", déclarait l'international français à la sortie de son audience devant la Haute Cour de la division du Queen's Bench à Londres, qu'il avait saisie pour " diffamation ". Quelques minutes avant, l'avocat de l'AMA avait lu une déclaration sans équivoque : "L'AMA reconnaît que M. Sakho n'a pas enfreint le… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com