Mamadou Sakho vise la Coupe du monde, avec "toujours la même envie"

Redevenu un joueur de foot avec Crystal Palace, Mamadou Sakho (27 ans) a retrouvé le terrain et l’ambition. Au micro de Téléfoot, le défenseur international (28 sélections, 2 buts), a confié sa volonté de regagner sa place en équipe de France, avec la Coupe du monde 2018 en ligne de mire.   

Son arrivée a coïncidé avec la renaissance de Crystal Palace, englué dans la zone rouge depuis le début de saison. Depuis que Mamadou Sakho a pris ses quartiers dans l’axe de la défense fin février, le club londonien a enchainé quatre succès, dont une magnifique victoire à Chelsea (1-2), où l’ancien Parisien s’est montré phénoménal. La série s’est achevée mercredi à Southampton (3-1). Mais cela n’altère en rien la dynamique.

Après des mois de purgatoire à Liverpool, Sakho est bien de retour. Avec des ambitions intactes, à commencer par l’équipe de France et le Coupe du monde 2018, pour celui qui, à quelques semaines près, a manqué l’Euro 2016 en raison d’un contrôle positif à un brûleur de graisse. Il fut ensuite blanchi par l’UEFA, mais trop tard.

A lire aussi >> Le Vestiaire: "Quand je vois Mamadou Sakho courir, je me demande quand il va tomber" s'amuse Manu Petit

« Il y a eu de l’incompréhension, de la colère »

Cet Euro manqué, l’homme du barrage pour la Coupe du monde 2014, face à l’Ukraine, reconnait avoir eu du mal à le digérer. « Il y a eu de l’incompréhension, de la colère. J’ai énormément bossé, raconte Sakho. Je me suis dit ensuite "c’est la vie". Je voyais ma femme pleurer pendant trois, quatre jours, elle me disait : "Mamad’ c’est injuste, je te vois bosser tous les matins". »

Malgré une concurrence toujours plus dense,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages