Manchester City écrase Leeds et reprend la tête de la Premier League

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Manchester City écrase Leeds et reprend la tête de la Premier League
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Manchester City a repris la tête de la Premier League à Liverpool en gagnant de manière impressionnante à Leeds (4-0), samedi.

La pression n'a pas d'emprise sur Manchester City. Quelques heures après avoir été doublé par Liverpool en tête de la Premier League, le club coaché par Pep Guardiola s'est largement imposé à Leeds (4-0). Il possède un point d'avance sur les Reds, dont la différence de buts est tout juste supérieure (64 contre 63).

Phil Foden, l'un des Citizens en forme, a été impliqué sur les trois premiers buts de son équipe alors qu'il n'avait plus adressé de passe décisive en Championnat depuis presque cinq mois. Son coup franc de la 13e a été dévié de la tête par Rodri. Son corner de la 54e a trouvé Dias dont la remise a été transformée par Aké (54e). A la 78e, l'Anglais de 21 ans a bien décalé Gabriel Jesus pour la troisième réalisation des Skyblues. L'attaquant brésilien est aussi sur un nuage : il a marqué six fois en l'espace de sept jours !

lire aussi

Revivez Leeds-Manchester City

À quelques jours de sa demie retour de C1 sur le terrain du Real Madrid, City a vécu une soirée presque parfaite. Seule la blessure d'Aké est à noter. De Bruyne, Mahrez, Stones ou encore Bernardo Silva ont été ménagés. Cela n'a pas fait baisser la solidité ni l'intensité d'une équipe qui vient d'enchaîner cinq déplacements sans prendre de but en Premier League, une première dans son histoire. Secoué par Dallas, qui s'est blessé sur le coup, en première période, Laporte a quand même sauvé deux situations immenses (72e, 89e). Ederson s'est mis en valeur face à Gelhardt (90e). Grealish (52e), Gundogan (62e), Cancelo (87e) ont été maladroits au contraire du vétéran Fernandinho, qui a marqué dans le temps additionnel (90e+4).

Défait 0-7 lors de la phase aller, Leeds a montré du courage et a parfois été menaçant sur des contres menés par Raphinha ou Rodrigo. Mais la différence entre les deux équipes était trop grande, notamment sur coups de pied arrêtés. Les hommes de Jesse Marsch sont 17es, et donc menacés de relégation.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles