Manchester City écrase Manchester United avec des triplés d'Erling Haaland et de Phil Foden

Erling Haaland (City) a survolé les débats contre United en s'offrant un nouveau triplé (ici son premier but, de la tête, 34e). Plus deux passes décisives... (P. Noble/Reuters)

Dans le derby de Manchester, grâce à deux triplés d'Erling Haaland (34e, 37e, 64e), qui a offert aussi deux passes décisives, et de Phil Foden (8e, 44e, 72e), City a nettement dominé United (6-3), où Anthony Martial, entré en jeu, a réussi un doublé (83e, 90e s.p.). Les Citizens sont deuxièmes de Premier League à un point d'Arsenal.

Le match : 6-3


Il ne faut pas trop se fier à l'écart final de ce très prolifique derby de Manchester, qui n'est finalement que de trois buts (6-3). Car il est un peu faussé par le doublé tardif pour United d'Anthony Martial (83e, 90e sur penalty) face à une équipe de City largement remaniée à la 75e minute, avec les sorties de Grealish, Gündogan, Foden et De Bruyne.

Car les hommes de Pep Guardiola, inspirés, virevoltants et impitoyables jusqu'à ce dernier quart d'heure, ont martyrisé ceux d'Erik Ten Hag dans des proportions bien plus hallucinantes que le score ne le laisse supposer. En effet, l'écart à la mi-temps (4-0) était un simple minimum, tout comme celui à l'heure de jeu (4-1, Antony ayant joliment réduit le score d'une frappe lointaine à la 56e). Les Citizens, déchaînés, n'ont même pas fait preuve d'un vrai réalisme.

lire aussi


Le film de Manchester City - Manchester United

Varane est sorti sur blessure


À l'exception, bien sûr, de l'incroyable et implacable Erling Haaland (voir ci-dessous) qui lui a converti (presque) toutes ses occasions (34e, 37e, 64e). Phil Foden, qui s'est au final lui aussi offert un retentissant triplé (8e, 44e, 72e), aurait aussi pu, voire dû, marquer deux autres buts (21e, 46e), tandis que Gündogan a trouvé le poteau sur un coup franc (18e) et que De Gea s'est notamment interposé face à De Bruyne (32e). Le maître à jouer belge de City, auteur de deux passes décisives et de deux avant-dernières passes, a d'ailleurs lui aussi été étincelant.

S'ils maintiennent le niveau perçu lors des trois quarts de cette rencontre, les Skyblues, toujours invaincus en C1 (deux succès) comme en Premier League cette saison (six victoires, deux nuls, deuxièmes à un point d'Arsenal) et qui ont inscrit 35 buts lors de ces dix rencontres (soit 3,5 par match en moyenne) seront très difficiles à stopper. Au plus grand bonheur de leurs fans, en transe comme rarement à l'Etihad ce dimanche.

Après quatre succès de suite en championnat, les Red Devils, qui ont perdu leur défenseur central champion du monde Raphaël Varane, touché à une cheville, dès la 40e minute, ont de leur côté été sévèrement renvoyés à leurs nombreuses limites et à leurs doutes profonds...

lire aussi


La 9e journée de Premier League

Le joueur : Erling Haaland stratosphérique !


Magnifiquement entouré, en particulier par Kevin De Bruyne et Phil Foden, le « Cyborg » Norvégien a littéralement survolé ce spectaculaire derby de Manchester en s'offrant son troisième triplé consécutif à domicile en Premier League - une tête (34e), un tacle (37e) et une reprise du gauche (64e) - agrémenté de deux passes décisives parfaites pour Phil Foden (44e, 72e). Il n'y a rien à ajouter, sinon bien sûr ses totaux, forcément stratosphériques : Haaland en est à 14 buts et 3 offrandes en huit matches de Premier League et à 17 buts (3 passes) toutes compétitions confondues. Confondant !

lire aussi


Le classement de Premier League