Manchester City domine Wolverhampton grâce à un triplé d'Erling Haaland

Erling Haaland (City) a réussi une nouvelle démonstration à domicile, où il totalise 18 buts en 11 matches de Premier League ! (P. Noble/Reuters)

Grâce au quatrième triplé de la saison d'Erling Haaland (40e, 50e s.p., 54e), qui a ainsi porté son hallucinant total à 25 buts en 19 matches de Premier League cette saison, City a dominé Wolverhampton (3-0). Mais reste à cinq points du leader Arsenal, qui a un match de moins et a battu Manchester United (3-2).

L'implacable cyborg norvégien n'aura pas douté très longtemps. Après une courte période un peu moins faste, avec trois matches sans but (deux en Championnat et un en League Cup, entre le 5 et le 14 janvier), Erling Haaland s'est remis à affoler les compteurs.

Ainsi, les stats de l'attaquant norvégien sont toujours plus étourdissantes. En réussissant son quatrième triplé de la saison (tous à domicile) face à des Wolves aux abois, nettement dominés (3-0), il a porté son total avec Manchester City à 25 buts en 19 matches de Premier League, dont 18 buts en 11 rencontres à l'Etihad Stadium. Toutes compétitions confondues, il compte 31 buts en 26 matches.

lire aussi : Le film de Manchester City - Wolverhampton

La onzième passe décisive de Kevin De Bruyne, le meilleur passeurDans le détail, il a ouvert le score de la tête (40e) sur un centre parfait de Kevin De Bruyne (le meilleur passeur du Championnat totalise ainsi désormais onze offrandes), puis a doublé la mise sur un penalty obtenu par Gündogan pour une faute de Neves (50e), avant de conclure son festival d'une reprise du gauche sur un service de Mahrez, bien aidé par une bourde de José Sa (54e). Le gardien portugais des Wolves a ainsi complètement gâché ses bonnes interventions face à Grealish (29e) et... Haaland (19e), qui a été remplacé par Julian Alvarez dès la 61e minute.

lire aussi : La 21e journée de Premier League


City n'a pas eu besoin de forcer son talent pour enchaîner après son succès de jeudi contre Tottenham jeudi (4-2) et conforter sa deuxième place en Premier League (à cinq points du leader Arsenal, qui a battu MU 3-2 et a un match en moins). Par ailleurs, sachant qu'ils restaient sur six buts encaissés en trois matches - défaites en League Cup le 11 janvier à Southampton (0-2) et à Manchester United (1-2, le 14) en Premier League où il s'est donc imposé (4-2) face aux Spurs - les Skyblues ont stoppé l'hémorragie derrière. Certes, c'est la moindre des choses face à la pire attaque du Championnat, Wolverhampton (12 buts marqués en 20 rencontres désormais), qui ne s'est pas créé la moindre occasion nette.

lire aussi : Le classement de Premier League

lire aussi : La fiche de Leeds - Brentford