Manchester City: Guardiola pense qu'il sera viré s'il ne bat pas le Real

RMC Sport

L'avenir de Pep Guardiola à Manchester City dépend de la Ligue des champions. C'est ce que le manager des Citizens pense. Pour lui, une élimination en huitièmes de finale face au Real Madrid (aller le 26 février, retour le 17 mars, en direct sur RMC Sport) mettra un terme à son aventure débutée en 2016.

"Ils me licencieront et je dirai: 'd'accord, merci'"

"Si nous ne gagnons pas contre le Real Madrid, le propriétaire ou le directeur sportif viendra me dire: "Ce n'est pas suffisant, nous voulons la Ligue des Champions" et ils me licencieront et je dirai:" D'accord, merci, c'était un plaisir", a-t-il déclaré à Sky Sports.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Real Madrid-Manchester City en 8e de finale de la Ligue des champions

Le Catalan a aussi mis en garde contre la lecture binaire des résultats. "Si vous ne gagnez pas la Ligue des Champions, c'est un désastre et si vous le gagnez, un succès, a-t-il schématisé. Si c'était le cas, les plus de cent ans de Manchester City seraient un désastre (il fait au référence au fait que le club n'a presque rien gagné avant l'arrivée d'investisseurs émiratis, ndlr) et ce n'est pas vrai."

En attendant d'être fixé sur son sort, Guardiola prépare le choc face au Real Madrid au coeur d'un calendrier démentiel (9 matchs en 31 jours). "Je rêve et je vais profiter des deux matchs contre le Real Madrid en pensant à ce que je peux faire, a-t-il conclu. Les deux semaines précédentes seront...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi