Manchester United arrache le nul face à Leeds en Premier League

Marcus Rashford a encore marqué pour Manchester United. (P. Powell /Reuters)

Ce mercredi soir, dans le cadre d'un match en retard de la 8e journée de Premier League, Manchester United est parvenu à décrocher un match nul (2-2) face à Leeds, à Old Trafford, après avoir été longtemps mené 2-0.

Leeds devra encore patienter avant de gagner un match de Championnat à Old Trafford. Alors que la dernière victoire des Whites dans le Théâtre des Rêves dans une rencontre de l'élite du football anglais remonte au 28 février 1981 (0-1), on a pourtant cru que cette longue parenthèse allait se renfermer ce mercredi soir, dans le cadre d'un match en retard de la 8e journée de Premier League. En effet, Leeds menait 2-0 à l'heure de jeu, avant que finalement les Red Devils ne parviennent à égaliser (2-2), à l'issue d'un match spectaculaire.

lire aussi : Le film de Manchester United - Leeds

Mais Michael Skubala, le manager intérimaire de Leeds en attendant que soit nommé un remplaçant à Jesse Marsch, a donc été tout proche de réaliser un coup de maître pour son premier match sur le banc d'une équipe de Premier League. Son équipe, agressive et disciplinée, a en effet su tirer partir de la suffisance de MU en inscrivant deux buts en début de mi-temps : d'abord par l'intermédiaire d'une frappe clinique de Wilfried Gnonto à l'entrée de la surface, après un relais avec Patrick Bamford (0-1, 1e), puis via une réalisation contre camp de Raphaël Varane (0-2, 48e), qui a dévié un centre en retrait du remuant Crysencio Summerville.

MU était logiquement pénalisé par incapacité à maîtriser le milieu de terrain (sans doute expliquée par les absences de Casemiro et Christian Eriksen), par le manque de repères de joueurs guère habitués à être titulaires cette saison (Diogo Dalot notamment a beaucoup souffert) et par la maladresse d'Alejandro Garnacho. Ce dernier s'est ainsi mis en valeur, mais il a raté deux grosses occasions, en tirant en pivot de peu à côté (18e), avant de voir une de ses tentatives repoussées sur sa ligne par Maximilian Wöber (27e).

Les entrants ont fait la différence pour MUUnited va finalement relever la tête grâce au coaching d'Erik ten Hag, qui a fait entrer à la 59e l'élégant Facundo Pellistri (à la place de Garnacho) et Jadon Sancho (à la place du décevant Wout Weghorst). Le premier a ainsi décalé Dalot, auteur d'un centre pour Marcus Rashford, qui a marqué de la tête (1-2, 62e) pour inscrire son 8e but depuis le début de l'année. Puis le second, bien servi par Luke Shawn a égalisé du droit, au coeur de la surface, alors qu'Ilan Meslier était masqué par Wöber (2-2, 70e). Au final, ce résultat nul permet à Manchester United de conforter sa troisième place, avec désormais trois points d'avance devant Newcastle et aux Whites de progresser d'un rang au classement (ils sont désormais 16es) et de gagner en confiance dans la lutte pour le maintien.

lire aussi : Le classement de la Premier League