Manchester United : Old Trafford n’a rapporté que 2M€ sur le dernier trimestre

Thomas
·2 min de lecture
Manchester United
Manchester United

Manchester United a vu fondre de 92% les revenus de la billetterie, sur le dernier trimestre écoulé.

Le « Théâtre des Rêves » ne porte plus son nom. Avec la pandémie et les matches à huis clos, le stade Old Trafford résonne creux, comme toutes les enceintes européennes, les soirs où se produisent les joueurs de Manchester United. Au-delà de la tristesse pour le spectacle, c’est une catastrophe financière, pour la direction du club. Sur les trois derniers mois écoulés jusqu’en octobre, la billetterie n’a rapporté que 2 millions d’euros et même un peu moins, selon les chiffres communiqués, au premier trimestre.

-92% les bénéfices de la billetterie sur ce trimestre

Très exactement, 1,7 millions de livres (1,9 M€), gagnés à la ligne « matchday », c’est-à-dire l’équivalence, sinon moins, d’un seul match d’une journée classique de championnat. Entre le 1er juillet et le 30 septembre, Manchester United s’est produit quatre fois à domicile. Selon Łukasz Bączek, spécialiste sport business sur Twitter, les revenus de la billetterie ont fondu de 92%, d’une année à l’autre. Mais il ajoute que les droits de l’audiovisuel compensent, quelque peu, en augmentation de 45% ; ils rapportent 53 millions d’euros.

Un déficit de plus de 30 M€ sur les derniers mois

Ça n’est pas suffisant pour équilibrer les chiffres. Sur ce trimestre, les pertes nettes de Manchester United s’élèvent à 33,8 millions d’euros quand un an plus tôt, le club enregistrait un bénéfice de 1,2 millions d’euros.