« Il nous a manqué un petit quelque chose », regrette Unai Emery (Villarreal)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emery et ses hommes ont tout donné. (Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après l'élimination en demi-finales de la Ligue des champions par Liverpool, mardi soir, l'entraîneur de Villarreal Unai Emery a reconnu le manque de consistance de son équipe sur l'ensemble du match.

Unai Emery, entraîneur de Villarreal, battu 3-2 mardi et éliminé par Liverpool en demi-finales de la Ligue des champions : « À la pause (à 2-0), je pensais toujours que cela allait être très difficile. L'objectif était de marquer le premier but pour être proche de la remontada. On l'a fait. Et le deuxième nous a énormément encouragés. On savait que les efforts fournis en première période allaient nous pénaliser par la suite, mais on avait des joueurs prêts à entrer sur le banc. Mais la rechute de la blessure de Gerard (Moreno) a lourdement affecté toute l'équipe, mentalement.

« L'équipe n'était tout simplement pas prête à assumer ce rythme durant tout le match. C'était insuffisant »

Il nous a dit qu'il ressentait quelque chose à l'endroit de sa précédente blessure, donc on n'a pas pris de risques. Il avait déjà fait de gros efforts pour être là ce (mardi) soir. C'était le seul qui nous permettait d'avoir des duels près de leur ligne défensive, et, sans lui, on n'en a plus eu. Et l'équipe n'était tout simplement pas prête à assumer ce rythme durant tout le match. C'était insuffisant. Il nous a manqué un petit quelque chose. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles