Le manque de communication fatal à l'OM contre Tottenham

Le but de Pierre-Emile Höjbjerg (95e) a éliminé l'OM de toutes compétitions européennes mardi. (E.Gaillard/Reuters)

La victoire de Francfort, qui a pris l'avantage à la 72e minute contre le Sporting (2-1), mardi en Ligue des champions, assurait à l'OM une qualification en Ligue Europa en cas de match nul contre Tottenham. Une information qui a eu du mal à passer dans les rangs marseillais en fin de rencontre.

« Il y a des matches, quand on n'arrive pas à les gagner, il faut savoir ne pas les perdre » pestait Jonathan Clauss à l'issue de la défaite de l'OM contre Tottenham mardi en Ligue des champions (1-2). Celui-là en était un. Avec la victoire de Francfort sur la pelouse du Sporting dans le même temps (2-1), un match nul assurait en effet aux Marseillais une qualification en barrages de la Ligue Europa. Mais tous les joueurs n'ont pas été mis au courant.

Car à la mi-temps de ces deux matches décisifs dans le groupe D, c'est le Sporting qui menait 1-0, obligeant l'OM à s'imposer pour continuer son aventure européenne. Seulement Francfort a repris l'avantage grâce à l'international français Randal Kolo Muani à la 72e minute. Pendant plus de 20 minutes en seconde période, l'OM a donc été virtuellement qualifié en barrages de la Ligue Europa.

Pourtant, Amine Harit a assuré après la rencontre que les joueurs n'étaient pas au courant de la situation, regrettant un manque de communication. « On n'a pas eu l'info qu'à ce moment-là du match on était en C3 » a-t-il déclaré, avant d'ajouter, amer : « Vous dire que je ne suis pas dégoûté ce soir que cette information ne soit pas remontée sur le terrain, ce serait vous mentir. »


lire aussi

Le classement du groupe D

Une frustration partagée par Jonathan Clauss, remplacé à la 74e minute par Issa Kaboré et qui a regretté que son équipe se découvre autant en fin de match. Après une dernière perte de balle de Mattéo Guendouzi à la 95e, les Spurs se sont en effet projetés à trois contre un, et le Danois Pierre-Emile Hojbjerg, bien servi par Harry Kane, a permis à son équipe de s'imposer et d'aller chercher la première place du groupe.

Lui aussi au courant de la victoire de Francfort qui se dessinait, l'entraîneur de l'OM Igor Tudor a parlé de l'ambiance mise par ses supporters au micro de RMC Sport pour justifier que l'information n'ait pas pu remonter à temps : « La dernière minute était confuse, il y avait beaucoup de bruit. On voulait que les joueurs restent dans le match parce que c'était tellement bruyant qu'on ne pouvait pas s'entendre. »

Avant de rajouter : « S'il y avait eu un arrêt de jeu, on aurait pu leur dire, mais dans ce contexte on ne pouvait pas communiquer avec eux. » Un manque de communication qui aura coûté cher à l'OM mais également à la France, dans sa lutte avec le Portugal pour la 5e place au classement de l'indice UEFA. Le dernier but de Tottenham a en effet profité au Sporting, finalement 3e du groupe et qualifié en barrages de la Ligue Europa.


lire aussi

Une saison charnière pour la France au classement de l'indice UEFA