Manu Dibango, Saxo indomptable…

SO FOOT
So Foot

Foot, musique, Unité africaine...


Producteur et ami de longue date de Manu, Yves Bigot retrace son arrivée en France : " Manu a débarqué en France en 1949, et à l'époque, parmi les étudiants africains, beaucoup allaient vers le football. Manu a toujours baigné dans cette ambiance foot, mais c'est vers la musique qu'il s'est orienté." Deux compatriotes camerounais, venus eux aussi étudier en France, deviendront en effet de fameux footballeurs : Eugène N'Jo Léa (Saint-Étienne) et Zacharie Noah (Sedan), père de Yannick, tous deux devenus amis du grand Dibango... "Devenu musicien, c'est pourtant le football qui va jouer un rôle considérable dans le destin de Manu ", poursuit Yves Bigot. En juillet 1964, il compose ainsi "Flottez drapeaux sur Yaoundé", l'hymne de la Coupe des Tropiques, un grand tournoi de foot africain organisé et remporté par le Cameroun (2-1 face à la RDC). Dans…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi