MaPrimeRénov’ : les aides bientôt versées aux propriétaires qui font les travaux eux-mêmes ?

Pixabay

Le “chantier du siècle” peine à consolider ses fondations. Avec son dispositif “MaPrimeRénov’”, le Gouvernement tente d’atteindre la neutralité carbone pour le logement en 2050. Mais la tâche est ardue, entre complications d’ordre administratif, retards en série, et tentatives d’arnaques des profiteurs de la pagaille ambiante. Depuis son lancement en 2020, 1,5 million de ménages ont tout de même réussi à bénéficier de cette aide pour réaliser des travaux de rénovation thermique chez soi. Un chiffre cependant loin des objectifs affichés par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), chargée de la distribution de MaPrimeRénov’ pour le compte de l’État.

L’Anah traite en moyenne 25.000 demandes par semaine, mais le rythme des travaux ne suit pas la cadence. “Les fédérations du bâtiment ont conscience de ces enjeux et de ces besoins, et ils nous disent qu’ils se préparent”, tente de rassurer Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’agence, auprès du Monde. Mais les artisans ne peuvent pas être partout, d’autant que ce type de chantier nécessite de lourds travaux qui ne se réalisent pas en un claquement de doigts. D’où l’idée émergente de laisser les pros du bricolage gérer eux-mêmes les travaux de leurs maisons.

“L’autoréhabilitation est un sujet qui mérite d’être travaillé, confirme la directrice à nos confrères, qui reste tout de même prudente à ce propos. Il n’est pas encore complètement à l’agenda, ce n’est pas encore tranché, mais c’est un vrai sujet d’actualité.” Et d’ajouter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taxe foncière : les hausses de taux votées dans votre ville en 2023
Taxe foncière : qui doit la payer l’année de la vente ?
Assurance vie : les meilleurs contrats pour investir en 2023
Revaloriser la prime d’activité, la solution pour soutenir les classes moyennes ?
Cambriolages : voici les départements les plus visés

Plus de contenus provenant de