" Maradona n'est pas mort, ils l'ont tué "

SO FOOT
·1 min de lecture

Il y a quelques jours, Dalma Maradona avait demandé à tout le monde de se réunir "en paix et avec des masques". Ce mercredi à Buenos Aires, un peu plus de trois mois après le décès de son père, la fille aînée de Diego, 33 ans, a une nouvelle fois constaté, aux côtés de sa sœur Giannina et sa mère Claudia Villafañe, à quel point l'amour passionnel des Argentins pour son père, même mort, était resté intact. Et surtout ingérable.

Négligence dans le traitement


L'appel à la manifestation avait été lancé la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Il a donné lieu à des mobilisations massives à l'obélisque au cœur de la capitale, mais aussi à Rosario, Mar del Plata ou encore à Mendoza au pied de la Cordillère des Andes. À l'origine, plusieurs collectifs de fans du Pibe de Oro dont le " peuple maradonien" composé en partie d'anciens fidèles de l'Église maradonienne.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com