Marc Marquez : « Le chemin est encore long mais je me sens bien »

Marquez a effectué 39 tours du circuit de Misano. (R4924_italyphotopress/Ipp)

De retour sur sa Honda mardi lors des tests à Misano, Marc Marquez a évoqué sa condition physique au terme de cette journée éprouvante et ses espoirs de retour sur la grille avant la fin de la saison. L'Espagnol est absent des circuits depuis début juin, après s'être une nouvelle fois blessé au bras.

Marc Marquez a retrouvé le chemin d'un circuit de MotoGP, ce mardi matin à Misano. De retour au guidon de sa Honda, le pilote espagnol a effectué 39 tours afin de tester ses capacités physiques, trois mois après une énième opération du bras droit effectuée le 2 juin aux États-Unis. « Le chemin est encore long mais je me sens bien, a-t-il déclaré une fois descendu de sa moto. J'ai eu du mal à en profiter lors des premiers tours parce que ces motos vont très vite. Mais c'est comme le ski l'hiver, lors de la première descente, vous êtes un peu tendu et raide, et puis vous vous relâchez. »

« Le principal, c'est que mon corps et mon bras aient bien supporté ces tours, a-t-il ajouté. Je n'ai effectué que des relais courts parce que mes muscles ne sont pas encore prêts à encaisser la puissance de cette moto. L'os est consolidé à 100 %, il n'y a pas de problème de ce côté-là, ce sont plus les muscles qui me font mal. J'ai plus souffert que pris du plaisir aujourd'hui (mardi), mais c'est comme lors d'une présaison classique. On peut être en super forme, une fois sur la moto, c'est différent. Tous les autres pilotes étaient très rapides car ils sortaient d'un week-end de course, je me suis juste concentré sur moi, sur ma position sur la moto (il a fini la séance matinale à huit dixièmes du pilote le plus rapide, Aleix Espargaro, en 1'32"395). Ce n'était pas si mal, mais je vais essayer de franchir un cap supplémentaire demain (mercredi). Si je peux faire plus de tours, je le ferai. »

lire aussi

Opéré du bras en juin, Marc Marquez peut remonter à moto

Marc Marquez

« Je n'aurais pas pu boucler une course entière aujourd'hui »

Concernant son retour à la compétition, qu'il espère toujours possible avant la fin de la saison, le multiple champion du monde, conscient de ses limites actuelles, s'est montré assez évasif : « Je n'aurais pas pu boucler une course entière aujourd'hui, peut-être dix tours, mais pas plus. Je suis encore loin de ça. On verra après la séance de demain, comment mon corps se sentira après avoir encaissé autant d'efforts, si je sens des progrès ou une régression. »

lire aussi

L'actualité du MotoGP