Marco Balich, directeur de la cérémonie d'ouverture au Qatar : « Ce sera la Coupe du monde des premières fois »

Le stade Al-Bayt où aura lieu le match d'ouverture Qatar-Équateur à 17 heures dimanche. (F. Faugère/L'Équipe)

À l'approche du début de la Coupe du monde au Qatar, Marko Balich, le concepteur de la cérémonie d'ouverture, livre à L'Équipe quelques réponses au show à venir.

« Qu'allez-vous proposer comme cérémonie d'ouverture de cette première Coupe du monde dans un pays arabo-musulman ?
Difficile de définir en un mot la structure créative de toute une cérémonie. Disons que le thème de l'hospitalité, décliné sous ses diverses formes, constitue un fil conducteur de tout le récit que s'est choisi le Qatar.

Quel est le thème principal de cette cérémonie ? Comment a-t-il été intégré?
Ce sera la Coupe du Monde des « premières fois » : la première fois qu'elle se jouera en hiver, la première fois qu'elle se jouera dans un pays du Moyen-Orient et ce sera la première fois que nous verrons trois femmes arbitres sur le terrain. Et ce sera aussi la première fois que nous assisterons à une véritable cérémonie d'ouverture dans laquelle de nombreux éléments de la culture qatarie ont été inclus. Et pour obtenir le meilleur résultat, nous avons impliqué les meilleurs professionnels dans leurs secteurs respectifs : la directrice artistique étoile montante des cérémonies dans cette partie du monde Anghela Alo, le co-directeur artistique Akhmed Al Baker, des professionnels de classe mondiale avec de grands succès professionnels dans leur arrière-plan.

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde

L'Emir Tamim Al-Thani vous a-t-il fait des demandes particulières pour la cérémonie ?
Dans cette expérience, la collaboration avec la gouvernance qatarie a été immédiatement solide et édifiante. Comme je l'ai dit précédemment, par exemple, nous avons travaillé en étroite synergie avec le Qatari Ahmed Al Baker, co-directeur artistique et avec Katara Studios qui a monté la musique. Le Balich Wonder Studio a acquis une expérience significative au fil des ans et sa capacité à s'intégrer à l'excellence locale a toujours représenté une valeur ajoutée en termes d'obtention de résultats.

Pouvez-vous nous donner quelques informations sur le contenu de la cérémonie ?
Pour la première fois, la FIFA a décidé, avec le Comité d'Organisation, d'ouvrir la Coupe du Monde par une véritable cérémonie. 30 minutes de show qui accueilleront les spectateurs du monde entier en présentant l'image que le Qatar veut donner de lui-même. Ce ne sera pas une "Mi-Temps du Superbowl" où tout est fait pour que l'apogée du grand invité ou du grand interprète soit atteinte : la Cérémonie d'Ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 est conçue pour que tous ses moments aient une importance égale et se fondent parfaitement.

Il se dit que la cérémonie d'ouverture dimanche sera plus proche de celles des Jeux Olympiques que d'une Coupe du monde...
À certains égards, c'est exactement comme ça. Balich Wonder Studio puise ses origines et son savoir-faire dans le monde olympique et paralympique et regarde, par ailleurs, avec beaucoup d'intérêt Paris 2024 qui, aujourd'hui déjà, se présente au monde comme une édition olympique et paralympique innovante. Au Qatar, notre volonté a été immédiatement de mettre notre savoir-faire au service d'un des plus grands événements au monde. Je ne peux pas gâcher la surprise mais il y aura certainement une attention accordée et des réponses à toutes les questions débattues en ce moment.

Dans votre show allez-vous aborder les grandes questions des droits de l'homme qui accompagnent la candidature du Qatar depuis son attribution ? Nous nous occupons des grands événements et - en particulier - des cérémonies et nous ne nous occupons pas de politique. Personnellement, cependant, je pense que le message que le Qatar souhaite faire passer au monde sera très clair : être une plaque tournante accueillante qui, tout en respectant ses origines et ses traditions, embrasse le monde entier et ses différences.

voir aussiLa FIFA va lancer une série de campagnes pour les droits humains lors de la Coupe du monde

Vous allez officier aussi pour la cérémonie de clôture. Quel en sera le message ?
Ce sera un spectacle complètement nouveau et différent, plein de rebondissements, de musique et de couleurs. Mais nous sommes parfaitement conscients que le public mondial sera concentré sur la finale plus que sur le spectacle. »