Marcus Ericsson remporte les 500 Miles d'Indianapolis

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marcus Ericsson, ici en 2018. (Photo4/XPB/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le pilote suédois Marcus Ericsson (Chip Ganassi Racing) s'est imposé dimanche lors des 500 Miles d'Indianapolis. Il a devancé le Mexicain Pato O'Ward et le Brésilien Tony Kanaan.

Le Suédois Marcus Ericsson a remporté dimanche les 500 Miles d'Indianapolis devant le Mexicain Pato O'Ward à l'issue d'une course marquée par un drapeau rouge à quatre tours de la fin suivi d'un nouveau départ.

Le podium est complété par le Brésilien Tony Kanaan. Il s'agit de la deuxième victoire d'un pilote suédois lors de la célèbre course américaine après celle de Kenny Bräck en 1999.

Marcus Ericsson, âgé de 31 ans et ex-pilote de F1, a pris la tête de la course dans les derniers tours et a pu la conserver après le nouveau départ, en luttant roue contre roue dans les derniers virages du circuit ovale avec Pato O'Ward.

Simon Pagenaud 8e

« Je n'arrive pas à y croire », a déclaré Ericsson qui a bu le traditionnel lait du vainqueur. Il a remercié son équipe Chip Ganassi, l'une des plus célèbres du championnat IndyCar.

Le Néo-Zélandais Scott Dixon, parti en pole position, a perdu toutes ses chances après avoir écopé d'une pénalité pour être rentré trop vite dans la piste des stands alors qu'il se battait pour les premières places.

Le Français Simon Pagenaud, vainqueur des 500 Miles en 2019, a terminé 8e alors que son compatriote Romain Grosjean, qui participait pour la première fois à la célèbre course, a abandonné sur accident peu après la mi-course.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles