Marcus Thuram, l'heure du (c)rachat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le moment est venu, celui du retour de la montée des marches le long du buisson le plus connu de France : on ne parle évidemment pas du Palais des Festivals de Cannes, mais de celui des Bleus à Clairefontaine. Ce mercredi 26 mai marque le début de la préparation pour l'Euro pour la bandé à Dédé, et donc l'arrivée au compte-gouttes des étoiles tricolores. Évidemment, tous les objectifs seront braqués sur Karim Benzema, de retour après sa traversée du désert en équipe de France de plus de cinq ans. Les regards se tourneront aussi vers Jules Koundé, l'étoile montante de Séville. Mais personne ou presque ne s'attardera sur la troisième et dernière fantaisie du casting : Marcus Thuram. Une apparition inattendue après ses premières figurations chez les Bleus en novembre, mais loin d'être illogique.

De héros à zéro,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles