Marin Cilic, qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros : « Rien que d'être cité à côté des quatre autres... »

Marin Cilic. (P. Lahalle/L'Équipe)

Marin Cilic était fier d'être, avec le Big Four, le seul joueur en activité à avoir atteint les demi-finales des quatre tournois du Grand Chelem.

« Qu'est-ce que ça fait d'être de retour dans une demi-finale de Grand Chelem ?
Ça fait du bien, mais ça fatigue aussi ! C'était un match très difficile mentalement et physiquement, avec du tennis de grande qualité des deux côtés. Andrey est l'un des joueurs les plus réguliers du circuit, j'ai dû sortir le grand jeu. Si j'avais été juste un peu en dessous de mon niveau, je serais rentré à la maison. C'était une vraie bataille. Heureusement j'ai pu compter sur mon très bon service car c'était vraiment épuisant émotionnellement.

lire aussi

Marin Cilic s'impose au super tie-break contre Andrey Rublev pour rejoindre les demi-finales à Roland-Garros

Vous devenez le cinquième joueur en activité à atteindre les demi-finales des quatre tournois du Grand Chelem. En avez-vous conscience ?
C'est absolument fantastique. J'en suis très fier. Rien que d'être cité à côté des quatre autres (Federer, Djokovic, Nadal et Murray), c'est déjà quelque chose. La saison sur terre battue est assez courte, c'est difficile d'y être performant chaque année. Je sens depuis 2017 que je progresse sur cette surface, avec de bons résultats et de superbes victoires. Je me sens bien sur le court, je m'amuse, je suis moi-même, je joue mon propre jeu. Et ça porte ses fruits.

« Ça ne me dérange pas d'être loin des projecteurs. J'essaie juste d'utiliser mes opportunités autant que je peux chaque jour, chaque match, pour donner le meilleur de moi-même »

Pensez-vous avoir eu assez de reconnaissance, médiatique et populaire, par rapport à ce que vous avez accompli tout au long de votre carrière ?
J'étais très content d'être dans l'ombre ces deux dernières années. Si je regarde ma carrière, j'ai eu d'énormes succès mais en comparaison avec les meilleurs, je n'ai pas été aussi régulier qu'eux. J'ai eu trois ou quatre saisons incroyablement bonnes mais je n'ai jamais eu leur régularité. Ils jouent à leur meilleur niveau depuis tant d'années. Donc ça ne me dérange pas d'être loin des projecteurs. J'essaie juste d'utiliser mes opportunités autant que je peux chaque jour, chaque match, pour donner le meilleur de moi-même. Et je suis très fier quand je sors d'un match comme celui-ci. »

lire aussi

Le tableau de Roland-Garros (H)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles