Mario Andretti appelle Ferrari à rejoindre l'IndyCar

Basile Davoine
motorsport.com

Il faut remonter à bientôt 30 ans pour trouver trace du groupe Fiat en monoplace outre-Atlantique. C'était de 1989 à 1991 via la marque Alfa Romeo, qui avait alors mis à disposition des moteurs, sans franc succès. Pour , alors tenant du titre en championnat CART. Finalement, le projet n'avait pas abouti et l'auto n'a jamais couru en compétition. 

Lire aussi :

Renault insiste : il faut plus de clarté sur l'accord FIA-Ferrari

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Alors qu'il est l'un des quatre pilotes dans l'Histoire à avoir remporté à la fois le Championnat du monde de Formule 1 et le championnat IndyCar, a évoqué la perspective d'un avenir en IndyCar pour Ferrari, appelant de ses vœux une discussion entre Mattia Binotto et Roger Penske. 

"Avoir Ferrari serait incroyable. Non seulement comme motoriste mais aussi comme constructeur de châssis", se prend à rêver l'Américain dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Il est clair que la réglementation devrait être modifiée, mais j'adorerais voir une bataille entièrement italienne avec Dallara contre Ferrari. Le Cheval Cabré augmenterait l'intérêt pour le championnat, mais il y a un obstacle dans la réglementation. Je suggère à Binotto de venir proposer une idée à Roger Penske."

Personne ne l'a publiquement confirmé mais selon les informations de Motorsport.com, Fiat Chrysler Automobiles a un temps eu l'intention de s'engager en IndyCar pour y devenir le troisième motoriste du championnat. L'opération se serait probablement concrétisée en utilisant l'image d'Alfa Romeo, marque récemment relancée aux États-Unis. Néanmoins, la disparition brutale à l'été 2018 de Sergio Marchionne, alors président de FCA, avait coupé court à cette possibilité. Le budget marketing d'Alfa Romeo a finalement été utilisé pour investir dans l'écurie Sauber en Formule 1. 

Avec Franco Nugnes et David Malsher-Lopez  

À lire aussi