Mariya Lasitskene critique le président du CIO Thomas Bach

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Mariya Lasitskene a écrit une lettre ouverte au président du CIO. (J.-P. Durand/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Championne olympique du saut en hauteur, la Russe Mariya Lasitskene accuse le président du CIO Thomas Bach d'avoir « créé une nouvelle guerre » dans une lettre ouverte publiée sur les réseaux sociaux.

Sacrée championne olympique du saut en longueur l'été dernier aux Jeux Olympiques de Tokyo, la Russe Mariya Lasitskene s'en est prise au président du CIO Thomas Bach dans une lettre ouverte publiée, jeudi, sur les réseaux sociaux. Elle l'accuse d'avoir « créé une nouvelle guerre » en recommandant aux fédérations internationales de suspendre les athlètes russes et biélorusses suite à l'invasion de l'Ukraine.

Mariya Lasitskene

« Les joueurs de tennis russes qui jouent à travers le monde le prouvent. Les fans aiment les athlètes pour le spectacle qu'ils procurent, pas pour leur nationalité »

« Vous dites avoir pris cette décision pour notre sécurité mais, mais c'est faux », écrit celle qui a remporté son titre olympique sous les couleurs du Comité olympique de la Russie (ROC). Les joueurs de tennis russes qui jouent à travers le monde le prouvent. Les fans aiment les athlètes pour le spectacle qu'ils procurent, pas pour leur nationalité ». Et de poursuivre : « En saut en hauteur, mes principales concurrentes sont ukrainiennes. Je ne saurais les regarder dans les yeux ni quoi leur dire. Elles et leurs familles expérimentent ce qu'aucun être humain ne devrait avoir à vivre. Votre décision n'a pas stoppé la guerre, mais en a créé une nouvelle, autour et dans le sport, qui est impossible à contenir. »

lire aussi

L'actu liée à la guerre en Ukraine

Mariya Lasitskene demande au président du CIO « de ne plus mettre la situation actuelle du sport mondial sur le compte de la protection des sportifs russes ». Et de conclure : « Ces sept dernières années, je n'ai pas pu concourir en compétition internationale pendant près de quatre ans. [...] World Athletics utilise mon passeport à chaque opportunité. Vous n'avez jamais trouvé à y redire, et désormais ils recommencent avec vos encouragements ». L'athlète russe ne participera pas aux Championnats du monde le mois prochain à Eugène (États-Unis).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles