Marlen Reusser s'impose en solitaire sur l'étape des chemins de vigne, Marianne Vos reste en jaune

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Au terme d'un effort solitaire de 23 km, Marlen Reusser s'est imposée sur l'étape des chemins de vigne. (B.Papon/L'Equipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Suissesse Marlen Reusser (Team SD Worx) a remporté en solitaire mercredi la 4e étape du Tour de France Femmes à Bar-sur-Aube devant la Française Evita Muzic (FDJ-Suez). Marianne Vos (Jumbo), cinquième, conserve son Maillot Jaune.

Marlen Reusser a su jaillir du peloton des favorites au bon moment pour remporter en solitaire la 4e étape du Tour de France Femmes à Bar-sur-Aube mercredi. À 23 km de l'arrivée, alors que le peloton marquait une pause dans la course, la Suissesse s'est envolée et a été la plus forte pour résister aux retours de la Française Evita Muzic et d'Alena Amialiusik, 2e et 3e sur la ligne d'arrivée.

La Maillot Jaune, Marianne Vos, qui a terminé 5e de l'étape, a vécu une journée paisible à travers les vignes de l'Aube, épargnée par les pépins mécaniques et peu inquiétée par ses adversaires qui se sont neutralisées.

lire aussi

Le film de l'étape

Les cailloux sèment la zizanie

Pas le cas de tout le monde. Si les premiers chemins de vigne ont surtout essoré les coureuses les plus faibles et les moins à l'aise entre les cailloux blancs et leur poussière, l'avant-dernier, dit du Plateau du Blu, a mis à mal les machines des favorites et surtout le vélo de Mavi Garcia.

À 35 km de l'arrivée, alors que Cecilie Ludwig, vainqueur la veille à Épernay crevait, la malheureuse Mavi Garcia était victime du même sort. Elle a pu repartir en changeant de vélo. Katarzyna Niewiadoma a aussi connu la solitude d'une crevaison juste à la sortie de ce secteur.

Seulement, pour l'Espagnole, 6e du classement général à 55 secondes de Vos, le calvaire ne faisait que commencer. Encore une fois à plat dans le dernier secteur du chemin Blanc de Vitry, Garcia a chuté à allure rapide alors qu'elle tentait de rentrer sur le peloton, sa roue arrière balayée par la voiture de son directeur sportif. Une journée qui laissera des traces dans la tête, sur le corps et au classement général. Sixième du Tour ce matin, la championne d'Espagne a perdu plus d'1'30 et cinq places au général sur Marianne Vos.

Marlen Reusser, la plus maligne

Pour la Suissesse Marlen Reusser, qui ne joue pas de classement sur ce Tour, c'était une journée à tenter et à casser du caillou. La rouleuse a profité d'un moment de flottement dans la course pour attaquer. La véloce et puissante quadruple championne de Suisse du chrono (2017, 2019, 2020, 2021) a très bien lissé son effort pendant 23 kilomètres pour résister au retour des attaquantes en contre dont Evita Muzic.

La Grenobloise est sortie à contretemps et a rejoint Alena Amialiusik et Veronica Ewers devant. À trois, les coureuses ne sont pas parvenues à revenir sur le train Reusser. Consolation pour Muzic : la 2e place dans un sprint parfaitement maîtrisé et six places gagnées au général. Elle est 12e et pointe à 2'47 de Marianne Vos.

lire aussi

Le classement à l'arrivée de la 4e étape

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles