Marles : « Pour Pogba, il faut quasiment un miracle »

Ex-responsable de la performance du PSG et de l'OL, Alexandre Marles évoque le cas Pogba. (P. Lahalle/L'Equipe)

Alexandre Marles, docteur en physiologie, évoque le défi périlleux qui attend Paul Pogba jusqu'à la Coupe du monde.

« Quelles sont les étapes à suivre après une intervention sur le ménisque externe comme celle subie par Paul Pogba ?
Immédiatement après l'opération, l'urgence est de limiter le gonflement. Et les épanchements au niveau du genou. Ils vont glacer au maximum, compresser le genou et introduire une seringue pour pomper les liquides. Cette phase dure une quinzaine de jours à trois semaines. On ne peut pas travailler avec le genou gonflé, c'est ce qui conditionne la phase postopératoire. Le patient reste allongé, au repos, ne peut pas marcher, un peu comme pour un ligament croisé. Sauf que c'est beaucoup moins long, parce qu'il n'y a pas de rééducation de la tendinoplastie.

Quelles sont les étapes suivantes ?
On entame un travail de flexion progressive, avec un kiné, pour regagner de l'amplitude. Ensuite vient la rééducation musculaire et des exercices d'appui, du travail de proprioception. Tout cela s'étale et est quand même assez long. En se faisant opérer dès ce soir (hier), il a mis toutes les chances de son côté, mais les délais sont très courts.

lire aussi

Pogba, plus dure est la rechute

À combien sont-ils estimés, dans des conditions idéales ?
Il faut six à huit semaines pour revenir sur le terrain. Mais ensuite, il faut une période d'au moins trois semaines avant de disputer un match. En douze semaines, si tout se passe comme il faut, il est là. Pour revenir en dix semaines, en revanche, il faut quasiment un miracle, que tout se déroule parfaitement.

La Juventus Turin ne semble pas vouloir précipiter le retour du joueur. Y a-t-il des risques à revenir trop vite ?
C'est un peu risqué. Cela peut causer d'autres traumatismes au niveau du genou, par exemple sur les ligaments croisés ou l'autre ménisque. L'intervention crée une faiblesse, donc le renforcement des quadriceps doit être important. Pogba est un joueur musclé, ce qui présente un avantage. On pourrait croire qu'en dix à douze semaines il ne soit pas loin. »