Marquinhos (Brésil) : « Je sais à quel point Neymar est concentré sur le projet... »

Marquinhos, le défenseur du Brésil et du PSG. (Massimo Pinca/Reuters)

Marquinhos, le défenseur de la Seleçao, assure que Neymar, son coéquipier au PSG, arrive en très grande forme et très concentré à quelques jours de la Coupe du monde au Qatar, pour laquelle le Brésil est favori.

« Comment vous sentez-vous physiquement ?
J'avais ressenti une gêne (à une cuisse) lors de mes derniers matches avec le PSG, ça me gênait dans mes performances et à l'entraînement la semaine. Avec l'approche de la Coupe du monde, il a été décidé en collaboration avec le staff médical du PSG que j'avais besoin de quelques jours de repos pour traiter ce problème. Je suis revenu, en reprenant ma routine normale d'entraînement petit à petit. Et aujourd'hui (jeudi), j'ai pu faire la séance complète avec le groupe, je suis très heureux. Une semaine avant notre entrée en lice (contre la Serbie), c'est bon signe. Je pense avoir gardé une bonne condition physique car j'ai beaucoup joué avec Paris.

Est-ce que cette Coupe du monde peut être celle de Neymar ?
La pression et cette étiquette de leader technique sont inévitables pour lui, ça a toujours été comme ça depuis qu'il est en Seleçao. C'est normal quand on voit tout ce qu'il est capable de faire et les qualités qu'il a. Mais il fait face. Il arrive à la Coupe du monde dans une excellente forme physique. Je suis avec lui tous les jours, je sais à quel point il s'est préparé, à quel point il est concentré sur le projet, à quel point il a renoncé à sa vie de tous les jours. C'est mon ami proche, je peux vous garantir à 100 % ce que je dis. Mais je lui dis toujours qu'il n'a pas à porter plus de poids que les autres. Il y a des joueurs expérimentés autour de lui pour le soutenir, et des jeunes qui prennent leurs responsabilités.

Donc ça peut lui permettre de vraiment briller ?
Je l'espère, je l'espère ! On a beaucoup d'options aujourd'hui offensivement, avec une grande diversité de profils et c'est l'un de nos points forts. La division du leadership, c'est aussi la division des responsabilités. On s'entraide tous. Il y a Thiago, Casemiro, moi...

lire aussi : Le groupe du Brésil à la Coupe du monde

Que vous apporte votre sélectionneur, Tite ?
L'expérience qu'il a acquise lors de la dernière Coupe du monde nous apporte beaucoup d'avantages. Il parle avec nous sans aucun filtre. Depuis qu'on s'est retrouvés, on travaille beaucoup car il fallait très vite atteindre un bon niveau d'intensité. Il essaye aussi de nous transmettre beaucoup d'informations. Dès notre arrivée ici, nous avions déjà des réunions pour préparer le match. Il dit tout ce qui doit être dit, montre tout ce qui doit être montré. C'est la Coupe du monde, et ça se joue sur des petits détails. Il veut tout préparer, c'est sa façon de faire, ne rien laisser au hasard. Il nous dit exactement ce qu'il veut, comment il veut qu'on se comporte dans des situations spécifiques.

Vos entraînements sont ouverts à la presse, donc tout le monde sait ce que vous préparez. Est-ce un inconvénient ?
Non, car nous n'avons rien à cacher. Cette manière de fonctionner ne peut faire que du bien, car si vous vous renfermez trop sur vous-même, la presse va finir par spéculer sur ce qu'il se passe, ça ne sera pas vraiment la réalité... Là, s'il se passe quelque chose, tout le monde est là et le voit, c'est déjà clarifié. Nous ne pouvons pas laisser les mauvaises choses de l'extérieur nous affecter. L'équipe est bien préparée, l'ambiance est très bonne, on est prêts à tout affronter. »

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde